Forums BDFI

Forums de discussions du site Base de Données Francophone de l'Imaginaire
Ces forums sont réservés aux genres science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux, horreur, gore.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

INSCRIPTION : La lecture des forums est accessible à tous. Pour écrire il faut vous inscrire (mais attention, pour lutter contre les robots spammeurs, les inscriptions non suivies de messages dans les forums seront annulées).

#101 12-09-2007 10:10:11

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

une nouveauté : Alliage n°60, juin 2007, spécial Science-fiction, "Que prouve la science-fiction ?"

v_alliage_60a.jpg     v_alliage_60b.jpg

Dernière modification par Mister Lag (12-09-2007 10:12:11)

Hors ligne

#102 12-09-2007 10:59:44

Nick Talopp
[•°•] AE Van Vogt fan club mais pas seulement...
Inscription : 21-10-2006
Messages : 1 361

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Avec enfin, un article sur Proust et la science-fiction (je suis sérieux)!
Déjà culte!
Oncle Joe

Hors ligne

#103 12-09-2007 11:05:30

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Nick Talopp a écrit :

Avec enfin, un article sur Proust et la science-fiction (je suis sérieux)!
Déjà culte!

Ben tiens ! La madeleine, c'est la meilleure machine à remonter le temps jamais imaginée, et HG Wells peut retourner à ses crayons ! lol

Hors ligne

#104 12-09-2008 15:11:36

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

v_cerli_2008.jpg

L’Indicible, dans les œuvres fantastiques et de science-fiction
Direction de Nathalie Prince et Lauric Guillaud
Michel Houdiard éditeur, sept. 2008
isbn : 2-912673-98-4

TABLE DES MATIÈRES
Quelques mots d'auteur, Pierre Bordage

AVANT-PROPOS
Nathalie Prince et Lauric Guillaud

DE LA MONSTRATION À LA SUGGESTION

Les écritures de l'excès

L'INDICIBLE LOVECRAFTIEN : RETOUR SUR UN PARADIGME, Gilles Menegaldo

ENTRE HORREUR VISIBLE ET INVISIBLE : L'INDICIBLE FOLIE DE PATRICK BATEMAN DANS AMERICAN PSYCHO DE BRET EASTON ELLIS, Hervé Lagoguey

INDICIBLE DE LA MORT, INDICIBLE DE LA VIE, DANS GENS DE LA LUNE DE JOHN VARLEY, Sylvie Allouche et Jérôme Goffette

Les voix retenues

VOIX/VOIES DE L'INDICIBLE: L'IMPOSSIBLE TRAVAIL DU DEUIL. RÉPÉTITION ET HANTISE DANS CONFESSIONS OF AN ENGLISH OPIUM BAYER (1821) ET SUSPIRIA DE PROFUNDIS (1845) DE THOMAS DE QUINCEY, Françoise Dupeyron-Lafay

LE CRI DU FAUNE, « HENRI DE RÉGNIER« AUX AGUETS DE L'INVISIBLE», Patrick Besnier

ABYMES ET RÉSONANCES DE L'INDICIBLE FANTASTIQUE DANS LA LITTÉRATURE FIN-DE-SIÈCLE : « LA MACHINE À PARLER » DE MARCEL SCHWOB, Hubert Desmarets

SILENCE(S) FANTASTIQUE(S) CHEZ THÉOPHILE GAUTIER, Marie Fournou

PÈLERINAGES DE L'INDICIBLE DANS LA GRANDE ESCARBOUCLE DE NATHANIEL HAWTHORNE, Stéphanie Carrez

DIRE AUTREMENT

Des poétiques inédites

L'INDICIBLE ET SES VISAGES, Roger Bozzetto

COMMENT FAIRE COMPRENDRE CE / CEUX QU'ON NE PEUT COMPRENDRE ?, Jérôme Dutel

POÉTIQUE DU GOUNGOUNE. LES INDICIBLES CHEZ MARIE-AUDE MURAIL : L'EXEMPLE DE TOM LORIENT, Bertrand Ferrier

MUSIQUES DE L'INDICIBLE, Charlotte Bousquet

La question de l'image

L'INDICIBLE ET LE PORTRAIT FÉMININ DANS BASIL (1852) ET ARMADALE (1866) DE WILKIE COLLINS, Anne-Sophie Leluan-Pinker

L'INDICIBLE DANS LES RÉCITS D'AVENTURES POPULAIRES VICTORIENS. DU BLANC DES CARTES GÉOGRAPHIQUES AUX BLANCS DU TEXTE. ENTRE CONVENTIONS ET INVITATION AU FANTASME, Patricia Crouan- Véron

NUÉES. LA MISE EN SCÈNE DU NUAGE DANS LA FIGURATION DES CORPS IMPOSSIBLES AU CINÉMA, Avril Dunoyer

EXCÈS, SINGULARITÉ, INSISTANCE : POUR UNE CRITIQUE DE L'INDICIBLE FANTASTIQUE, Denis Mellier

BRÈVE PRÉSENTATION DES AUTEURS

Hors ligne

#105 12-09-2008 15:57:21

Hedrock
[•••] Nécromancien(ne)
Lieu : 93300
Inscription : 15-05-2007
Messages : 554
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Houla !!!!

ça doit être de bons...  déconneurs tous ces gens.
smile  smile  smile

Hors ligne

#106 12-09-2008 16:36:40

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 11 987
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Mister Lag a écrit :

L’Indicible, dans les œuvres fantastiques et de science-fiction
Direction de Nathalie Prince et Lauric Guillaud
Michel Houdiard éditeur, sept. 2008
isbn : 2-912673-98-4

ENTRE HORREUR VISIBLE ET INVISIBLE : L'INDICIBLE FOLIE DE PATRICK BATEMAN DANS AMERICAN PSYCHO DE BRET EASTON ELLIS, Hervé Lagoguey

Hum, ce nom me dit vaguement quelque chose...

Pour les S.P., à qui dois-je envoyer mon adresse postale ? big_smile

En tout cas merci pour l'info !

Hors ligne

#107 12-09-2008 16:54:03

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Les SP... meuhhh, j'ai juste reçu mon exemplaire...
... et 2 Laffont hier (Curval et Modesitt) big_smile

Hors ligne

#108 12-09-2008 17:41:15

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Je m'aperçois que je ne suis pas à jour... je vais en ajouter une paire pour Hedrock wink

Hors ligne

#109 12-09-2008 18:00:23

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

v_cerli_2007.jpg

Poétique(s) de l’espace dans les œuvres fantastiques et de science-fiction
Direction : Françoise Dupeyron-Lafay et Arnaud Huftier
Michel Houdiard éditeur, septembre 2007
isbn : 2-912673-81-X

SOMMAIRE :

AVANT-PROPOS, Françoise Dupeyron-Lafay

Première partie
CROISEMENTS ET PASSAGES, CARREFOURS GÉOGRAPHIQUES ET GÉNÉRIQUES

LA POÉTIQUE DE LA CAVERNE MONTAGNEUSE DANS LES RÉCITS FANTASTIQUES CHINOIS, Fanfan Chen

L'ESPACE EN RÉSONANCE. CORPS, VILLE ET MONDE DANS ÉTOILES MOURANTES D'AYERDHAL ET J.C. DUNYACH, Jérôme Goffette

L'EFFET TREMBLAY SUR SON BERCEAU, LA CITÉ DANS L'ŒUF, UN ESPACE À OCCUPER, Arnaud Huftier

VÉHICULES (É)GARÉs, DU MOUVEMENT ET DE LA STASE DANS LE(S) TERRITOIRE(S) QUÉBÉCOIS SCIENCE-FICTIONNEL(S), Nicholas Serrhuys

ENFERMÉS DEHORS. LES PRISONNIERS DES GRANDS ESPACES SURRÉALISTES DE J.G. BALLARD, DANS SECHERESSE, LE MONDE ENGLOUTI ET LA FORÊT DE CRISTAL, Hervé Lagoguey


Deuxième partie
ESPACES MYTHOLOGIQUES, ESPACES IMAGINAIRES ET ONIRIQUES

PLAN(S) D'UN MONDE PERDU: L'ESPACE FICTIF DU MERVEILLEUX SCIENTIFIQUE COMME PRISME ÉPISTÉMOLOGIQUE DANS THE LOST WORLD D'ARTHUR CONAN DOYLE, Hubert Desmarets

GÉNÉALOGIE DE L'ESPACE POÉTIQUE DANS KING KONG. DU TERRITOIRE PRIMITIF DE SKULL ISLAND À L'ESPACE URBAIN AMÉRICAIN, Lauric Guillaud

LE GOTHIQUE URBAIN DANS CONFESSIONS OF AN ENGLISH OPIUMEATER (1821) DE THOMAS DE QUINCEY ET THE STRANGE CASE OF DRJEKYLL AND MR HYDE (1886) DE ROBERT LOUIS STEVENSON, Françoise Dupeyron-Lafay

LA GÉOGRAPHIE ONIRIQUE DE LEONORA CARRINGTON, Samuel Minne

L'ESPACE MAGIQUE DE SYLVIE GERMAIN DANS JOURS DE COLÈRE (1989), Mariska Koopman

Troisième partie
L'ESPACE EN IMAGES : PHOTOGRAPHIE ET CINÉMA

JEUX D'ESPACE DANS LA PHOTOGRAPHIE FANTASTIQUE, Robert Pujade

« HELL, INFERNO, JIGOKU ». LES ENFERS DANS LES FICTIONS DE L'HORROR, Guy Astic

L'ESPACE DU FANTASTIQUE DANS LES FILMS DE M. NIGHT SHYAMALAN, Yann Roblou

Hors ligne

#110 12-09-2008 19:24:00

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

v_cerli_2006.jpg

Les représentations du corps dans les œuvres fantastiques et de science-fiction
Michel Houdiard éditeur, juin 2006
Direction : Françoise Dupeyron-Lafay
isbn : 2-912673-56-9

AVANT–PROPOS, Françoise Dupeyron-Lafay

PREMIÈRE PARTIE
Fantasticité et corps féminin

DU FANTASTIQUE AU FANTASMATIQUE : MORCELLEMENT, DÉCOMPOSITION ET RECRÉATION DU CORPS FÉMININ CHEZ THÉOPHILE GAUTIER, Thanh-Vân Ton-That

MÉTAPHORES ET MÉTAMORPHOSES VÉGÉTALES : LES FEMMES-FLEURS DANS LA LITTÉRATURE ET LA PEINTURE DU XIXè SIÈCLE, Françoise Dupeyron-Lafay

L'HYBRIDE FÉMININ DANS LA LITTÉRATURE ET LES ARTS VISUELS BRITANNIQUES (1850-1900) : FOLLES CHIMÈRES ET VAINES IMAGINATIONS ? Anne-Sophie Leluan-Pinker

L'ÉROTISATION DU CORPS FÉMININ COMME VECTEUR DU FANTASTIQUE CHEZ ANDRÉ HARDELLET, Claire Garand

DEUXIÈME PARTIE
Le corps dans la littérature britannique des XVIIIè et XIXè siècles

ASPECTS DU CORPS GOTHIQUE : HISTOIRE, DISCOURS ET FANTASME, Maurice Lévy

JEUX DE MAINS, JEUX DEVILAINS, OU LA MAIN DANS LA LITTÉRATURE FANTASTIQUE, Jean Marigny

LE CORPS MORCELÉ DANS QUELQUES NOUVELLES DE J.-S. LE FANU, Mélanie Pellerin

TROISIÈME PARTIE
Le corps dans les littératures du XXè siècle

L'IMAGE DU CORPS DANS LE MIROIR : QUEL REFLET ? NOTE SUR LES CARNETS DE MALTE LAURIDS BRIGGE (1910) DE RILKE, Corinne Fournier Kiss

LE CORPS ET LE LIVRE MAUDIT DANS QUELQUES CONTES FANTASTIQUES DE HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT ET DE JORGE LUIS BORGES, Laurence Kohn-Pireaux

MÉTAPHORES À LA LETTRE: UN CORPS FANTASTIQUE DANS CHATANOOGA CHOOCHOO (1985) DE L'ÉCRIVAIN CHILIEN JOSÉ DONOSO, Pau Sanmartin

CORPS ET CORPUS DANS LAS PIADOSAS (1998) DE FEDERICO ANDAHAZI, Christine Rivalan Guégo

QUATRIÈME PARTIE
Le corps à la croisée des chemins: philosophie et arts graphiques

CORPS FANTASTIQUE, ÂME FANTASMÉE, Charlotte Bousquet

ALFRED KUBIN ET L'ART FANTASTIQUE COMME « PSYCHOGRAPHIE », Michael Cowan

CORPORÉITÉ FANTASTIQUE ET BANDE(S) DESSINÉE(S), Nathalie Dufayet

LA REPRÉSENTATION DU CORPS FÉMININ DANS LE MANGA ET LE DESSIN ANIMÉ JAPONAIS: ROBOTS, CYBORGS, INTELLIGENCES ARTIFICIELLES, Bounthavy Suvilay

CINQUIÈME PARTIE
Le corps en science-fiction et au cinéma

LE MUTANT OU LE CORPS DE L'AUTRE, Roger Bozetto

LE CORPS, FACTEUR D'HUMANITÉ ? CORPS DE CHAIR ET CORPS DE FER DANS PROGENY, HUMAN IS ET WE CAN BUILD YOU DE PHILIP K. DICK, Hervé Lagoguey

CORPS ÉTRANGERS : RÉINVENTER LE CORPS SEXUÉ DANS LA SCIENCE-FICTION, Samuel Minne

POLITIQUE DE L'ALTÉRATION DES CORPS ET DES FACULTÉS REPRODUCTRICES HUMAINES DANS QUATRE UTOPIES FÉMINISTES DE SCIENCE-FICTION, Sylvie Allouche

JOHN VARLEY ET LES SEXES MÉTAMORPHES, Jérôme Goffette

SURNATURE ET SOUS-NATURE DU CORPS DANS LE CINÉMA FANTASTIQUE: LES FIGURES ANTITHÉTIQUES DU VAMPIRE ET DU ZOMBI, Thomas Schlesser

CLIVE BARKER ET LA NOUVELLE CHAIR. REPOUSSER LES LIMITES DU CORPS ET DU FANTASTIQUE, Guy Astic

LE CORPS SPECTRALISÉ DANS LE CINÉMA FANTASTIQUE: L'EXEMPLE DES FILMS DE CLINT EASTWOOD, Pierre-Olivier Toulza

HUMAIN / INHUMAIN. LA QUESTION DE L’ŒIL DANS BLADE RUNNER DE RIDLEY SCOTT, Franck Thibault

Dernière modification par Mister Lag (11-11-2009 20:17:55)

Hors ligne

#111 07-11-2008 00:03:14

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Mister Lag a écrit :

Je m'aperçois que je ne suis pas à jour... je vais en ajouter une paire pour Hedrock wink

Je m'étais bien amusé à lancer ce topic sur le forum big_smile
Certains titres sont d'un hermétisme fort sympathique smile


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#112 09-11-2008 20:41:57

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Une petite (:P) nouveauté consacré à l'utopie:

Histoire transnationale de l'utopie littéraire et de l'utopisme

Coordonnée par Vita Fortunati et Raymond Trousson avec la collaboration de Paola Spinozzi
Paris : Honoré Champion, coll. "Bibliothèque de littérature générale et comparée", 2008.

155€

1360p.

EAN 9782745317087

Présentation de l'éditeur :
L'Histoire transnationale de l'utopie littéraire et de l'utopisme est née de la conviction que pour comprendre un genre aussi stratifié que l'utopie, l'analyse diachronique est incontournable. Mais une "histoire" n'est pas synonyme d'oeuvre monolithique qui exclut ou élude des questions provocantes et controversées. Pour embrasser différentes traditions utop iques nationales, en Europe et hors d'Europe, on a fait choix d'une méthode comparatiste et transdisciplinaire dans une approche diachronique permettant de suivre au fil des siècles le développement de l'utopie - en tant que genre littéraire - et de l'utopisme - en tant que mode de pensée. Ainsi, étudier l'utopie dans une perspective transnationale revient à reconsidérer d es concepts fondamentaux tels qu'identité nationale, communauté, appartenance, mémoire historique/mémoires historiques, et surtout à s'interroger sur la crise du concept d'État/nation et sur le lien entre utopie et globalisme/localisme.

utopie10.jpg

Dernière modification par Fantomas (09-11-2008 21:11:50)


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#113 10-11-2008 00:44:53

Dr Mabuse
[•°°•] X-Man Morlock
Lieu : Paris
Inscription : 10-01-2007
Messages : 2 288

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Cela doit être bien intéressant,
mais peut-être un peu ardu pour les pauvres lecteurs de base que nous sommes big_smile
et puis 1 360 pages

et 155 €
soit une bonne centaine de FNA d'occase !
j'hésite lol

Hors ligne

#114 02-12-2008 18:45:08

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Un QSJ? alors peut-être pour le Dr Mabuse?

Jean-Luc Steinmetz, La Littérature fantastique

PUF

Que sais-je?


ISBN: 978-2-13-057054-7

Parution: 12/11/2008

Nb de pages: 128 pages

Prix: 8 euros



Présentation de l'éditeur:




Entre merveilleux et science-fiction, la littérature fantastique explore dès l'Antiquité nos peurs, nos hantises et laisse vagabonder, depuis des générations, notre imagination au-delà du raisonnable. Ce livre en présente les thèmes, l'histoire, celle d'une tradition littéraire où se trouvent des auteurs essentiels.


Table des matières
Première partie



I -- Le sens : Étymologies -- Frontières, le merveilleux, la féerie, la science-fiction -- Théories



II -- Les thèmes : Êtres et formes -- Actes -- Principes causatifs



Deuxième partie



I -- Commencements : Les origines -- Les Histoires prodigieuses -- Les premières oeuvres



II -- Fantaisies de l'Allemagne romantique : Le Märchen -- Les amis d'Hoffmann -- Parler d'Hoffmann



III -- Le romantisme français à l'heure du fantastique : Rêveries de Nodier -- Résurrections de Théophile Gautier -- La vis humana de Balzac -- La rigueur de Mérimée



IV -- Sous le signe d'Edgar Poe : Poe et l'Amérique fantastique -- L'extraordinaire de Verne, le spiritualisme de Villiers -- Le naturalisme fantôme -- Contes fin de siècle



V -- Les voies modernes du fantastique : L'Allemagne expressionniste -- Le surréalisme et le merveilleux -- L'Amérique spectrale -- Autres domaines



Conclusion -- Bibliographie



L'auteur:


Jean-Luc STEINMETZ, agrégé de lettres classiques, est professeur de littérature française à l'Université de Nantes, il est aussi poète et essayiste.

source: http://www.fabula.org/actualites/article27221.php


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#115 02-12-2008 19:49:30

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Nick Talopp a écrit :

C'est peut-être mieux là:
Vient de sortir des presses: "La science-fiction. Les frontières de la modernité", par Raphaël Colson et André-François Ruaud, chez Mnémos. 354 pages (bien denses, sur deux colonnes, le volume adopte un format confortable), agréable iconographie qui accroche tout de suite l'oeil. 24 euros: c'est pas cher!
isbn: 978-2-35408-040-2
(oui, vous avez bien lu: je viens de donner un isbn! un moment d'égarement...)
Achevé d'imprimer: novembre 2008
(pas de scan encore, je n'ai tout de même pas déchu à ce point... patience)
Oncle Joe

Ben c'est pas le thème du topic en fait...


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#116 02-12-2008 20:36:04

Nick Talopp
[•°•] AE Van Vogt fan club mais pas seulement...
Inscription : 21-10-2006
Messages : 1 361

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Caramba ! Encore raté!
Il faut mettre ça où, finalement?
Oncle Joe

Dernière modification par Nick Talopp (02-12-2008 20:36:34)

Hors ligne

#117 02-12-2008 20:42:29

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Nick Talopp a écrit :

Caramba ! Encore raté!
Il faut mettre ça où, finalement?
Oncle Joe

mmm ici peut-être: http://forums.bdfi.net/viewtopic.php?id=302


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#118 02-12-2008 20:56:44

Nick Talopp
[•°•] AE Van Vogt fan club mais pas seulement...
Inscription : 21-10-2006
Messages : 1 361

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Fantomas a écrit :
Nick Talopp a écrit :

Caramba ! Encore raté!
Il faut mettre ça où, finalement?
Oncle Joe

mmm ici peut-être: http://forums.bdfi.net/viewtopic.php?id=302

Bien vu ! Job tempère!
Oncle Joe

Hors ligne

#119 02-12-2008 23:04:19

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Nick Talopp a écrit :
Fantomas a écrit :
Nick Talopp a écrit :

Caramba ! Encore raté!
Il faut mettre ça où, finalement?
Oncle Joe

mmm ici peut-être: http://forums.bdfi.net/viewtopic.php?id=302

Bien vu ! Job tempère!
Oncle Joe

Sinon pour ici on a ça:

Du 9 décembre 2008 au 10 décembre 2008, Amiens/Paris


Richard Matheson : « Il est une légende »



mardi 9 décembre > 11h - 18h30: Maison de la Culture d'Amiens, Petit théâtre, Place Léon Gontier, Amiens.
mercredi 10 décembre > 9h30-18h: Bibliothèque nationale de France. Site François-Mitterrand, Belvédère (accès par la tour des lois T2). Quai François Mauriac, Paris 13e.


L'Homme qui rétrécit, Duel (le film de S. Spielberg), La Quatrième dimension, Star Trek… Tout le monde connaît au moins une oeuvre de Richard Matheson. Mais beaucoup en ignorent l'auteur d'envergure internationale. Richard Matheson a publié nombre de romans et près de 200 nouvelles. Scénariste pour la télévision, il a adapté Edgar Poe au cinéma. Ses livres ont été portés à l'écran. La question de l'auteur est donc centrale chez Matheson à la fois auteur adapté et auteur adaptant, travaillant sur ses propres oeuvres mais aussi celle des autres. Ce colloque international se déroule en deux parties, les 9 et 10 décembre  : la première partie aura lieu à Amiens ( de 11h à 18h30, Maison de la Culture d'Amiens, Petit théâtre, Place Léon Gontier ) et la deuxième, à la Bibliothèque nationale de France.

Colloque organisé en partenariat avec le Centre d'étude du roman et du romanesque (CERR) de l'Université de Picardie Jules Verne (UPJV), Amiens.

Avec la collaboration du FoReLL (Formes et représentations en linguistique et littérature) de l'Université de Poitiers
Avec également l'aimable soutien de l'association Sérialement vôtre.

Le Journal d'un Monstre de Richard Matheson sera joué dans le cadre du festival Escapades par la Compagnie Chantier Théâtre de Florence Lavaud:

Le mercredi 10 décembre à 10h et jeudi 11 décembre à 10h et 14h
Renseignements sur www.eredejeu.fr




mardi 9 décembre > Amiens
11h - 18h30: Maison de la Culture d'Amiens, Petit théâtre, Place Léon Gontier, Amiens.


11h Accueil

Président : Denis Mellier, université de Poitiers



11h15 Presque un film de camion hanté : Duel (Steven Spielberg, 1971) ou le contrechamp fantastique

Par Fabien Boully, Université Paris X



11h45 « A pitful piece of work ». Jaws 3-D (1983) ou les logiques hollywoodiennes de sérialisation d'un succès

Par Loïc Artiaga, maître de conférences, Université de Limoges



12h15 Richard Matheson et le cinéma de la Hammer

Par Guy Astic, Editions Rouge Profond



12h45 Discussion



14h Président : Vincent Chenille, BnF

De l'écrit à l'écran : analyse d'une sélection d'adaptations de nouvelles de Richard Matheson pour la série « La quatrième dimension » (série TV)

Par David Buxton, Université Paris III



14h30 Nouvelle et conte philosophique

Par Luc Ruiz, Université de Picardie Jules Verne, Amiens



15h « Et la nuit seule entendit leurs paroles »… une poétique du « féminin » dans quatre romans réalistes de Richard Matheson

Par Isabelle Casta, Université de Picardie Jules Verne,Amiens



15h30 Discussion et pause



16h Rhétorique de la peur chez Matheson

Par Denis Mellier, Université de Poitiers



16h30 Claude Ollier, lecteur de Matheson

Par Marie Dollé, Université de Picardie Jules Verne, Amiens



mercredi 10 décembre 2008: Richard Matheson : 2ème partie du colloque
9h30 - 18h


Paris,BnF, site François-Mitterrand
Belvédère, entrée libre (accès par la tour des lois T2)

Quai François Mauriac, Paris 13




9h30 Ouverture
Président de séance : Wladimir Troubetzkoy, université Versailles-Saint Quentin

9h45 Richard Matheson, vie et oeuvre
Par Jean Marigny, Professeur émérite, Université Stendhal-Grenoble III

10h15 Matheson, un nouvelliste aux mille facettes
Par Roger Bozzetto, Université de Provence

10h45-11 h15 Discussion et pause

11h15 Matheson et la télévision
Par Jean-Jacques Jelot-Blanc, journaliste et écrivain

11h45 Richard Matheson, auteur spirituel ?
Par Eric Vinson, professeur à science-Po, journaliste à Prier et au Monde des religions

11h45-12h15 Discussion

Président de séance : Jean-Paul Gabilliet, Université Michel de Montaigne-Bordeaux III

14h De l'histoire au conte de fées : Je suis une légende, adaptations et inspirations
par Vincent Chenille

14h30 Chaînons manquants : l'héritage de Poe dans les adaptations de Matheson pour Roger Corman
Par Jean-François Baillon, Université Michel de Montaigne-Bordeaux III

15h-15h30 Discussion et pause

15h30 Lecture de L'homme qui rétrécit
Par Jean-Louis Leutrat, Université Paris III

16h La balle au bond : Stephen King et l'héritage de Matheson
Par Samuel Archibald, Université de Poitiers

16h30 Richard Matheson au théâtre en France
Par Julie de Faramond, chercheuse associée au CHCSC, professeur à l' IES abroad, Paris

17h-17h30 Discussion et pause

17h30 Lecture du Journal d'un monstre (sous réserve)

18h Projection du film Duel de Steven Spielberg (1971), durée 90 minutes



Responsable : Vincent Chenille/Marie Dollé


Url de référence :
http://www.bnf.fr/PAGES/cultpubl/colloque_954.htm


Adresse : BnF quai François Mauriac, Paris 13


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#120 11-12-2008 23:35:02

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Je n'ai pas vérifié s'il y était déjà:

Type :  texte imprimé, monographie
Auteur(s) :  Villeneuve Noel, Bernadette (1953-....)
Titre(s) :  Le Personnage du savant fou dans la littérature populaire d'imagination scientifique et technique du Romantisme aux années 50 [Microforme]
Publication :  Lille 3 : ANRT, 1987
Description matérielle :  4 microfiches ; 105 x 148 mm

Note(s) :  Th. 3e cycle : Litt. fr. : Bordeaux 3 : 1986

Notice n° : FRBNF37600052


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#121 09-01-2009 22:10:20

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Jérôme Dutel a soutenu une thèse de doctorat à Lyon III en 2007:
Fictions linguistiques et linguistique-fiction : Un essai de définition à partir de La Grande Beuverie (1938) de René Daumal, 1984 (1949) de George Orwell et Les Langages de Pao (1957) de Jack Vance


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#122 27-01-2009 00:10:41

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Laurence Villard (éd.), Géographies imaginaires, Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2009, 374 pages.

ISBN : 978-2-87775-460-6
21,00 €


Présentes dans de nombreux genres littéraires, les géographies imaginaires sont parfois revendiquées comme telles et parfois revêtent l'apparence de la réalité, de sorte que, dans cet entrelacement du réel et de l'imaginaire, il revient au lecteur de faire la part des choses : ainsi, la Venise de Shakespeare est-elle la ville italienne en pleine Renaissance que l'on connaît ou faut-il y voir ce que Londres est en train de devenir ?

L'imaginaire géographique est en effet étroitement mêlé à un jeu sur le temps et sur les écarts chronologiques : une ville réelle, à la topographie bien connue, comme c'est le cas de Mexico, subit, à la faveur d'une projection dans un futur toujours plus reculé, des transformations profondes qui altèrent sa configuration et compromettent son existence même. Et il n'est pas indifférent de constater que, si l'espace urbain est remodelé dans une perspective futuriste qui donne à voir toutes les menaces qu'il contient en germe, un mouvement inverse se produit dès qu'il s'agit d'évoquer le milieu naturel : le retour aux origines, quel que soit d'ailleurs le moment assigné à ce terme, — et ce peut être celui d'avant la colonisation ou la conquête, permet de décrire des lieux empreints de luxuriance et d'harmonie.





Table des matières



Laurence Villard – Préface

I – GÉOGRAPHIES IMAGINAIRES ET UTOPIES



Jean-Luc Nahel – Territoires et utopie
Chantal Foucrier – L'espace imaginaire de l'Utopie ou les paradoxes du Non-lieu
Anne Milhou – De la lune à l'Amérique : Étude sur le Somnium de Juan Maldonado (1541)
Catherine Bécasse – "Moutains of ice, that stop th'imagined way" (Milton, Paradise Lost, Book X, l. 291) : la quête du Passage du Nord-Ouest par les Anglais aux 16e et 17e siècles, et la recherche du Paradis terrestre en Amérique
Jean-Marie Winkler – Entre contournement de la censure et fin des utopies politiques : les géographies imaginaires dans Astoria (1936) de Jura Soyfer
Marie-José Hanaï – La réinvention symbolique de l'espace dans le roman prophétique mexicain

II – GÉOGRAPHIES IMAGINAIRES ET HÉRITAGE CULTUREL



Emmanuel Lascoux – La géographie d'Éétion dans l'Iliade : un bon exemple de création d'un espace épique
Marc Deramaix – Sua nomina mittunt. L'Empire des lettres de la Renaissance latine dans la Descriptio Imperii de Sannazar (De partu Virginais, II, 116-265)
Alain Christol – Le Village des Nartes
Daniel Vives – La littérature hispano-américaine contemporaine : quelques lectures « réalistes-merveilleuses » des géographies d'origine
Françoise Clary – Espace et paysages dans l'imaginaire poétique caribéen : le voyage allégorique de Kamau Brathwaite

III– GÉOGRAPHIE IMAGINAIRE / GÉOGRAPHIE RÉELLE



Dimitri Kasprzyk – De la géographie au roman : les Apista d'Antonius Diogène
Olivier Gengler – Ni réel ni imaginaire : l'espace décrit dans la Périégèse de Pausanias. Lecture de la description de l'acropole de Sparte
Christophe Camard – La géographie de l'Italie shakespearienne : du réel à l'imaginaire
Matthew Graves – Pays d'origine, patrie imaginaire : les géographies narratives du Pays des eaux

IV – GÉOGRAPHIES IMAGINAIRES : APPROCHES LINGUISTIQUES



Thierry Labica – Langue, nation, territoire : régulation sociale et nationalisme officiel, ou l'énigme anglaise enfin révélée
Catherine Filippi-Deswelle – Le « domaine notionnel » d'Antoine Culioli (ou comment la géographie « méta » linguistique à l'oeuvre dans nos représentations topologiques abstraites régule notre activité langagière)
José Vicente Lozano – L'imaginaire dans l'épilinguistique phonétique et le métalangage phonologique

Laurence Villard – Postface



Url de référence :
http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=2700010 … a=sommaire


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#123 10-02-2009 21:08:43

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Les mondes en train de se faire de la science-fiction
Cornel Robu
Bogdan Aldea, Worlds in the Making. Science Fiction between Fabulation and Mannerism, Cluj : Napoca Star, 2006, 232 p., EAN 9789736474217.

Publié tout d’abord en anglais puisqu’il s’agit, à l’origine, d’une thèse de doctorat rédigée et soutenue dans cette langue à la Faculté des Lettres de l’Université « Babes-Bolyai » de Cluj-Napoca, ce livre du jeune universitaire Bogdan Aldea est un exemple de scholarship littéraire, dans la tradition britannique et (par extension) américaine. Il est également le fruit et l’illustration d’une tradition dont toute université de l’espace anglophone qui propose à ses étudiants des cours et des séminaires de science-fiction pourrait être fière. Cependant il se distingue des autres tentatives similaires par son rapport direct et étroit avec l’œuvre, par la réalité non médiate du fait littéraire concret, accompagné d’une perception intuitive fraîche et naturelle du texte abordé, commenté et, en dernière instance, « analysé » de manière scientifique. En d’autres termes, ce nouvel émule qui fait une entrée remarquée dans l’arène de l’exégèse SF possède cette ineffable mais vitale eccéité (haecceity en anglais, Diesheit en allemand, haecceitate, acesteinţă en roumain) évoquée par John Clute dans les pages de la revue « Helion ».

Mondes en train de se faire. La science-fiction entre fabulation et maniérisme est avant tout — mais pas exclusivement — un livre de théorie littéraire. Cependant, ce n’est pas uniquement un livre théorique ou un livre de littérature SF, car il recouvre aussi le « phénomène » SF en général, tout en restant une approche principalement théorique de l’objet d’étude et d’analyse qu’il se propose d’appréhender. Cela nous conduit naturellement à mettre en évidence d’autres qualités de l’auteur, nécessaires et complémentaires : la perception de l’idée et l’adéquation du mouvement mental aux trajets abstraits de l’idéation — entendue comme la capacité de saisir la compatibilité réciproque des idées et des exégèses exprimées par d’autres, avant lui, afin d’en réaliser une construction d’idées fonctionnelle. À tout cela s’ajoutent la cohérence et la cohésion d’une conception propre, avisée et équilibrée concernant le phénomène SF dans son ensemble. Bogdan Aldea fait preuve d’esprit méthodique et de rigueur tout en gardant une pondération et une sobriété intellectuelle.

L’auteur traverse d’un bout à l’autre la « jungle » d’un domaine vaste et luxuriant, d’un continent qui continue de « naître des eaux » sous nos yeux, de quelques mondes insolites en devenir, « en train de se faire » pour reprendre les mots du titre de son livre. Et il les traverse d’un pas sûr et calme, avec l’intelligence de celui qui connaît à la fois ces mondes et ce continent littéraire qu’il parcourt « à pas », le cas échéant, au ras du sol, mais qu’il voit aussi « d’en haut », dans de vastes perspectives historiques et théoriques, selon une configuration d’ensemble désormais définie, en tant que reliefs et contours essentiels. Il est également prêt à assimiler et à intégrer à cette mappemonde consacrée toutes les évolutions possibles, voire probables, fussent-elles terrestres ou océanographiques, en cours ou à venir.

L’auteur utilise une quantité impressionnante d’informations concernant le phénomène SF primaire et l’exégèse SF réalisée jusqu’à présent. En véritable expert cartographe de ces mondes mirifiques « en train de se faire », l’auteur passe en revue et examine les points de vue formulés avant lui par les exégètes du domaine qui, à son avis, ont le mieux perçu l’essence du phénomène (Darko Suvin, Robert Scholes, Mark Rose, Damon Knight, Kingsley Amis, David Ketterer, Jacques van Herp, Brian Aldiss et David Wingrove, John Clute et Peter Nicholls, Alexei et Cory Panshin, Edward James, Gary Westfahl, Florin Manolescu, Mircea Opriţă et Cornel Robu). Il présente ensuite ses objections et opère les dissociations nécessaires pour pouvoir énoncer ses propres points de vue et sa conception personnelle, cohérente et équilibrée, concernant l’objet commun d’étude. Chacun de ces exégètes se présente comme des références dans le domaine SF, et leurs théories peuvent s’avérer valides si on les « ausculte » attentivement et de façon compréhensive, comme le fait Bogdan Aldea, afin de percevoir la structure du discours personnel et la conséquence logique des arguments. Parmi ces prestigieux exégètes, l’auteur semble avoir une préférence particulière pour Robert Scoles, professeur et exégète américain né en 1929, qui a accrédité, par l’intermédiaire de ses livres (The Fabulators, 1967 ; Structural fabulation : An Essay on the Fiction of the Future, 1975 ; Fabulation and Metafiction, 1979), la compréhension et la définition de l’essence de la littérature SF en tant que « fiction structurelle ». Avec Bogdan Aldea nous avons l’occasion de mieux connaître l’essence de la conception de Robert Scholes concernant la science-fiction en tant que « fiction structurelle » : « Ce que Scholes appelle « fiction structurelle » n’est que la version moderne d’une ancienne tradition (celle de la littérature narrative didactique « didactic romance » ou « fiction », p. 31) façonnée actuellement par la nouvelle perspective sur la connexion entre les systèmes humains et les systèmes plus vastes de l’univers, perspective rendue possible par les découvertes de la science moderne ». L’auteur cite aussi la définition donnée par Robert Scholes : « une exploration fictionnelle des situations que l’homme pourrait vivre et que seules les implications de la science moderne rendent perceptibles » (ibid).

La « fiction » apparaît, dans le titre du livre de Bogdan Aldea ainsi que dans les chapitres qui le composent, comme une antithèse du « maniérisme » dans le sens de manière répétitive et usée, stéréotypie, banalité, poncif, cliché, déficiences imputées de manière tout aussi stéréotypée ad naseum à l’ « Âge d’or » (The Golden Age of Science Fiction) quand le « genre » a été inventé, quand il a découvert et affirmé son identité fondamentale, valable aujourd’hui encore, après tant de « nouvelles vagues » successives, innovations et contaminations. Toute une histoire du genre s’est déroulée entre temps, une histoire en cours, en devenir, « en train de se faire » sous les yeux de l’exégète et du lecteur qui l’accompagne dans ces 232 pages du livre intitulé justement Worlds in the Making. Cette histoire, reconstituée de manière succincte dans sa dynamique exogène et endogène, part des revues « pulp » de « l’ère campbellienne » en passant par la « Nouvelle Vague » et le « cyberpunk » pour en arriver au « contexte postmoderne » de la « culture populaire » où la littérature SF trouve sa place en vue d’une analyse plus complexe et révélatrice. Bogdan Aldea fait preuve de ses compétences dans la problématique du postmodernisme aussi — car il l’assimile de manière organique et fonctionnelle, au-delà de l’actuelle mode intellectuelle. Dans ce « contexte postmoderne » et en se rapportant de manière comparative et contrastive à la littérature mainstream, qui s’adresse aux élites cultivées et raffinées, le phénomène SF trouve sa meilleure place parmi les formes diverses et robustes de la « culture populaire » qui s’adresse à un public moins raffiné, plus hétérogène, mais aussi plus large et plus solide sur le marché. Le chapitre « Science Fiction as Popular Culture. Mannerism and the Fandom », annoncé déjà dans le chapitre précédent, « Science Fiction and the Mainstream Fiction. The Postmodern Context », constitue la partie la plus importante du livre non seulement du point de vue quantitatif, mais aussi et surtout du point de vue qualitatif, grâce à la souplesse et à la complexité de l’idéation, ainsi qu’à la profondeur de la perspective. Une perspective englobante qui réclame, outre le point de vue théorique, prioritaire comme nous venons de l’affirmer plus haut, une approche historique nécessaire et un analyse sociologique qui ne peut pas manquer dans le cas d’un phénomène de masse comme celui qu’on appelle science-fiction, dont les cohortes de fans enthousiastes se réunissent de façon rituelle dans des cénacles et des « conventions », s’expriment dans des « fanzines », plus récemment dans des « webzines » et des sites postés sur Internet. On a affaire là à une véritable « cross examination », une approche concomitante faite de trois perspectives différentes, mais convergentes et complémentaires qui prennent à tour de rôle le dessus dans les différents chapitres. Vu dans ces trois perspectives, le phénomène SF est élucidé en tant que phénomène culturel (non seulement littéraire) complexe et définitoire pour l’époque tout aussi complexe et contradictoire qui l’a engendré et a assisté à son succès.

« S’il y a quelqu’un qui puisse prétendre à un droit de propriété sur le domaine connu en tant que SF, ce ne peut être que les fans et les lecteurs passionnés par ce domaine. Se demander qui aurait la priorité, le fandom ou le genre en tant que tel, cela reviendrait à se demander qui de l’œuf ou de la poule était là le premier. Ce qui apparaît comme évident c’est que le succès du phénomène SF, en tant que genre, constitue la réaction et la réponse aux besoins des fans. Par conséquent, l’apparition et l’ascension de ce phénomène doivent être analysées en rapport avec les motivations mêmes qui ont réuni ces gens : des stimuli et des aspirations qui, comme nous l’avons vu, renvoient au sentiment de frustration devant « ce monde », aux privations de la vie quotidienne et de la condition de l’homme dans les temps modernes, à une croyance ardente et désespérée dans le changement et le progrès et dans le changement, à la fascination d’un « au-delà » qui, cette fois-ci était, de par sa nature, plutôt astronomique et physique et non plus métaphysique et religieux. Le phénomène SF a donc évolué comme un moyen visant un but. Ses qualités, et surtout celles qui le distinguent du mainstream, sont étroitement liées à cette nature à part du genre. Contrairement au mainstream, la littérature SF est une littérature dédiée davantage aux merveilles et à la grandeur de l’univers où nous vivons qu’à nous-mêmes » (pp. 210-211).

La conclusion du livre est elle aussi révélatrice :

« Si le genre appelé science-fiction survit, s’il arrive à garder sa propre identité, peut-être le fera-t-il en renonçant dorénavant à la faculté qui rendait possible la fiction. Reste encore à voir si une telle situation risque de se produire. Les directions dans lesquelles les choses vont évoluer restent, elles aussi, presque impossibles à prévoir et à prédire dans cette époque qui regorge d’intertextualité et de récursivité des genres. De toute manière, on pourrait s’attendre à ce que le genre puise, à l’avenir, une nouvelle sève et une nouvelle vigueur non plus de ces ingrédients qui lui ont assuré une relative visibilité ces dernières années, mais surtout de cette partie invisible de l’iceberg, de ce volume infini de texte SF maniéristes et conventionnels qui sont, peut-être, restés plus près de la nature même du genre, de son essence primordiale, qui l’ont engendré et fait évoluer à ses débuts et pendant l’Âge d’or. Vigoureux de par sa nature, ce type de SF peut puiser sa future vigueur et renouveler son énergie à la source intarissable qu’est la présence d’un public de lecteurs passionnés et fidèles, toujours assoiffés de ce sentiment que seule la littérature SF peut offrir, que seule la littérature SF contient : vivre le sublime d’une manière esthétique... Et cela parce que, alors que les coordonnées de l’imagination humaine auront changé de la manière radicale suggérée par Baudrillard, l’ancien « sense of wonder » semble encore présent » (pp. 220-221).


--------------------------------------------------------------------------------

Ce n’est pas par hasard que j’ai doublement déterminé le registre (dans son acception musicale) dans lequel s’inscrit le livre de Bogdan Aldea. Un livre où on ne trouvera pas de stridences ou d’idées imposées avec véhémence. Car ce livre est une démarche exégétique d’une tenue intellectuelle impeccable. Ces mirifiques Mondes en train de se faire de la littérature SF contemporaine sont parcourus par un jeune exégète roumain, dans son livre de début, avec sobriété et élégance — qualités qui découlent, évidemment, entre autres, de l’assimilation organique d’un modèle assumé mais aussi, probablement d’une affinité élective pour la conduite tant admirée mais qu’on peut si difficilement pratiquer, la conduite « British » qu’on pourrait résumer en un mot understatement, situé au pôle opposé de notre prédisposition « balkanique » vers l’overstatement, vers l’excès de couleur et d’humeur, vers l’exagération et l’hyperbole.

Il faut pourtant dire qu’il serait nécessaire de prévoir un index d’auteurs et de titres d’ouvrages afin de faciliter la consultation et la lecture tranquille. Cette lacune peut facilement être remédiée lors d’une nouvelle édition ou lors de sa publication en roumain, perspective que l’auteur doit sûrement envisager car les lecteurs en seront plus que satisfaits.

par Cornel Robu

Publié sur Acta le 4 février 2009
Pour citer cet article : Cornel Robu , "Les mondes en train de se faire de la science-fiction", Acta Fabula, Notes de lecture, URL : http://www.fabula.org/revue/document4854.php


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#124 10-02-2009 21:12:54

Fantomas
[•°•°•] Attention au BLOG!
Inscription : 09-01-2006
Messages : 4 207
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

RUSSELL, Elizabeth (dir.), Trans/Forming Utopia Volume I: Looking Forward to the End, Oxford, Bern / Berlin / Bruxelles / Frankfurt am Main / New York / Wien, Peter Lang, 2009, 235 p.

ISBN 978-3-03911-347-7



RÉSUMÉ

Is the utopian project dead? Is it possible to imagine a utopian society or a utopian world in the aftermath of the collapse of ideologies? This book contains fifteen essays which are the result of the 7th International Conference of Utopian Studies held in Spain in 2006, either debating the subject, or suggesting alternative readings to some of the theoretical ideas raised within utopian studies.
The title of the volume suggests that the idea or dream of utopia is indeed very important, but that the framework and boundaries of the concept are fast changing. The contributors to this first volume of essays write from different countries and represent different standpoints. Their discussions focus on the analysis of films, political theories, utopian projects of the past and present, and an insight into the dialectics of global movements.



TABLE DES MATIÈRES

Elizabeth Russell: Introduction - Jacqueline Dutton: Forever Young? French Perspectives on Ageing in Global Communities of the Future - Elvin Aydogdu: Torremolinos 73 and Namuslu: Spain and Turkey as Dystopias in the 1970s and 80s, and Their Postmodern Futures - Simona Sangiorgi: The Disney Parlance: An On-Stage Utopia Out of Backstage Dystopia - Maria Bonet/John Style: Ridley Scott's Kingdom of Heaven: Utopian Forms and Utopian Functions - Saul Newman: Anarchism, Utopianism and the Politics of Emancipation - Henning Wrage: Ernst Bloch on the Dialectic of Human Rights - James H. Read: Universal Empowerment as a Utopian Idea - Saskia Poldervaart: The Relationship Between Anarchism, Utopianism and Feminism. Utopianism as a Strategy of Social Movements - Elizabeth Russell: No Place, No Body: Lastmanism and Lastwomanism - Francis Shor: A Better (or, Battered) World is Possible: Utopian/Dystopian Dialectics in the American Century - Sara Martín Alegre: Apocalypse Soon? The Uncertain Utopia of Steven Spielberg's Adaptation of H.G. Wells's The War of the Worlds - Annette M. Magid: Intricacies of Intertitles in Fritz Lang's Metropolis - Ian Donnachie: A New Moral World? International Dimensions of Owenism 1815-1830 - Maria da Conceição Meireles Pereira: Iberia and Euchronia - a Portuguese Federalist Project (1854) - Evandro Bocatto/Eloïsa Pérez de Toledo: E-learning as a Tool for Community Critical Education and Development.




BIOGRAPHIE

Elizabeth Russell is a senior lecturer in British literatures and critical theory in the Universitat Rovira i Virgili, Spain. She has published articles in the area of utopian studies, feminisms and multiculturalisms. Recent publications include Somnis d'Utopies published in Catalan (2007) and two edited volumes of essays: Caught Between Cultures: Women, Writing & Subjectivities (2002) and Loving Against the Odds: Women's Writing in English in a European Context (Peter Lang, 2006). She is also a member of two research groups: GRÈC (Gènere, raça, ètnia i classe) and T-CLAA (Transformacions Culturals i Literàries en angles i alemany).







Responsable : Elizabeth Russell


Url de référence :
http://www.peterlang.com/index.cfm?vID= … R=2&vUUR=2

et le volume 2:

RUSSELL, Elizabeth, Trans/Forming Utopia Volume II: The 'Small Thin Story', Oxford, Bern / Berlin / Bruxelles / Frankfurt am Main / New York / Wien, Peter Lang, 2009, 235 p.

ISBN 978-3-03911-348-4



RÉSUMÉ

Is the utopian project dead? Is it possible to imagine a utopian society or a utopian world in the aftermath of the collapse of ideologies? This book contains eighteen essays which are the result of the 7th International Conference of Utopian Studies held in Spain in 2006, either debating the subject, or suggesting alternative readings to some of the theoretical ideas raised within utopian studies.
This volume focuses on the importance of narratives in utopian literature. They define the world we live in and the world we wish to live in. Through narratives of confession, and indeed through silence itself, the unconscious emerges and desire is articulated. The articles in this volume question and challenge the power of the word, the stability of meaning, and the relationship between thought and action in the construction of utopia and dystopia. They also point to the various literary frameworks of utopian and dystopian narratives, thus connecting stories from the past, present and future of both real and imaginary and communities.



TABLE DES MATIÈRES

Elizabeth Russell: Introduction - Maggie Gee: Utopia and the Living Body: Drought, Flood, Terror and Engineering in the Garden of Earthly Delights - Dolors Collellmir: The Ecological Paradigm in Jeannette Armstrong's Novel Whispering in Shadows - Benjamin Smith: The Secret Garden as Ecoregion: A Green Approach to a Children's Novel - Maria Odette Canivell: Waslala: Beyond U-topia - Jennifer E. Michaels: Confronting German Terrorism: F.C. Delius's Trilogy Deutscher Herbst (German Autumn) - Celia Wallhead: Two Takes on Terrorism in Kashmir: Salman Rushdie's Shalimar the Clown and Justine Hardy's The Wonder House - Renata Koba: The Other Side of History: Alternate World(s) of The Man in the High Castle by Philip K. Dick - Alireza Omid Bakhsh: The Roots of Dystopia in Iran - Ana Raquel Fernandes: London Fields: Martin Amis's Postmodern Dystopia - Ana Cláudia Romano Ribeiro: The Meaning of Hermaphroditism in Gabriel de Foigny's Utopia The Southern Land Known - Teresa Requena: The Brook Farm Heterotopia: Utopian Socialism and Gender in Nathaniel Hawthorne's The Blithedale Romance - Mercè Cuenca: 'My Heroine Would Be Myself': The Promise of a Queer Utopia in Carson McCullers's The Member of the Wedding and Sylvia Plath's The Bell Jar - Beatriz Domínguez García: The Utopian Future of Humankind in Three Novels by Sheri S. Tepper: The Power of the Feminine - María Dolores Gimeno Puyol: Viaje al País de los Ayparchontes: the Limits of a Spanish Utopia in the Eighteenth Century - José Eduardo Reis: The Aporias of a Portuguese Literary Utopia: Irmânia by Ângelo Jorge - Hande Tekdemir: Utopic Reflections in the Capital of the 'Other Empire': Contemporary British Detective and Travel Fiction in Post-Ottoman Istanbul - Pere Gifra Adroher: Travel Writing on Andorra: Utopia in the Pyrenees - Pere Gallardo: The Road to Perdition is Paved in Technicolour.



BIOGRAPHIE

Elizabeth Russell is a senior lecturer in British literatures and critical theory in the Universitat Rovira i Virgili, Spain. She has published articles in the area of utopian studies, feminisms and multiculturalisms. Recent publications include Somnis d'Utopies published in Catalan (2007) and two edited volumes of essays: Caught Between Cultures: Women, Writing & Subjectivities (2002) and Loving Against the Odds: Women's Writing in English in a European Context (Peter Lang, 2006). She is also a member of two research groups: GRÈC (Gènere, raça, ètnia i classe) and T-CLAA (Transformacions Culturals i Literàries en angles i alemany).










Responsable : Elizabeth Russell


Url de référence :
http://www.peterlang.com/index.cfm?vID= … R=2&vUUR=2


Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/portail.htm
Blog sur la SF ancienne: archeosf.blogspot.com

Hors ligne

#125 11-02-2009 11:21:21

Nick Talopp
[•°•] AE Van Vogt fan club mais pas seulement...
Inscription : 21-10-2006
Messages : 1 361

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Hum, "la réalité non médiate du fait littéraire concret", ça interpelle...
Oncle Joe

Hors ligne

#126 06-07-2009 12:07:48

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Vient de paraître :

Le Vampirisme et ses Formes dans les Lettres et les Arts
Textes réunis et présentés par Natalie Noyaret
L'Harmattan, 2009, 276 pages, 24,50 euros

v_harmattan_vampirisme.jpg

Présentation de l'éditeur :

"Dérivé d’une figure qui hante l’imaginaire humain depuis plus de deux siècles, le vampirisme s’est laissé définir comme étant ce transfert d’énergie vitale d’un être à un autre, qui associe le sang, le sexe et la mort, et constitue la forme ultime de la domination ou du parasitisme.

Fruit d’une récente recherche collective menée sur le mode de la transdisciplinarité, le présent ouvrage invite tout d’abord son lecteur à reconsidérer les origines et les fondements du vampirisme et à revisiter la riche tradition littéraire qui s’y rattache, pour lui proposer ensuite une large exploration des formes et des dimensions que le phénomène a pu revêtir dans les littératures et les arts – musique et cinéma en l’occurrence – jusqu’à aujourd’hui, avec une attention toute particulière sur le processus de vampirisation en lui-même et ses effets.

En même temps qu’il dévoile quelques-uns des ressorts de la création littéraire et artistique, cet ouvrage engage à réfléchir sur la teneur de notre relation à l’Autre, et de notre rapport à la réalité.

Natalie Noyaret, agrégée d’espagnol, est maître de conférences à l’Université de Nantes. Spécialiste en littérature espagnole contemporaine, elle consacre plus précisément sa recherche au roman espagnol qui s’écrit depuis la transition."


SOMMAIRE :

Natalie NOYARET : Présentation

I. RETOUR AUX PARADIGMES : LE VAMPIRE ET LE SANG

Michel P. BAJON, Les métamorphoses du vampire ou les avatars d’une bestiole

Maryse RENAUD, Le cannibale, vampire du Nouveau Monde ?

Jacques A. GILBERT, Le modèle du sang : une économie de la damnation


II. LE VAMPIRISME EN LITTERATURE : DES ORIGINES A AUJOURD’HUI

Jean MARIGNY, Vampires et vampirisme à travers les formes et les genres littéraires


III. LE VAMPIRISME A L’ŒUVRE : LITTERATURE, MUSIQUE, CINEMA

Natalie NOYARET, Les visages du vampirisme dans l’œuvre de Gustavo Martín Garzo

Pascale DENANCE, Le sujet exsangue : aspirations identitaires dans The Portrait of a Lady de Henry James

Lauric GUILLAUD, Euphémisation du vampire : le vampirisme psychique dans Le Parasite (1894) d’Arthur Conan Doyle et La Maison du vampire (1907) de G. S. Viereck

Hervé LAGOGUEY, Les vampires psychiques de Philip K. Dick, écrivain de science-fiction

Laurent AUBAGUE, Ce que "sucent" les vampires dans la littérature mexicaine des années 1970

Jean-Marie LASSUS, Vampirisme et intertextualité dans Nocturne du Chili (2000) de Roberto Bolaño

Rodolphe DALLE, Hervé Guibert ou la littérature épidémique. Régénérescence de l’œuvre et miroitements du sujet. La vampirisation du modèle épique chez Hervé Guibert

Édith VANEL, "Le monstre-qui-ne-peut-être" : absorption, fusion et transfusion. Les rapports entre musique et littérature vus par la critique littéraire à l’époque symboliste

Pascal TERRIEN, Phénomènes de vampirisme et de vampirisation dans les Folk Songs, La Sequenza III et O King, de Luciano Berio

Gilles MENEGALDO, La représentation du corps vampirique et vampirisé dans Horror of Dracula (1958) de Terence Fisher

Nadège ROLLAND, De l’image vampirisée à l’image vampire : le tourment d’un cinéaste

Dernière modification par Mister Lag (06-07-2009 12:28:25)

Hors ligne

#127 06-07-2009 13:47:56

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 11 987
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Mister Lag a écrit :

Vient de paraître :

Le Vampirisme et ses Formes dans les Lettres et les Arts
Textes réunis et présentés par Natalie Noyaret
L'Harmattan, 2009, 276 pages, 24,50 euros

Hervé LAGOGUEY, Les vampires psychiques de Philip K. Dick, écrivain de science-fiction

Hum, je crois avoir déjà vu ce nom au sommaire d'autres belles études universitaires et sérieuses smile

Est-ce qu'on peut caresser l'espoir de voir un jour ces études immortalisées sur BDFI ?

Hors ligne

#128 06-07-2009 17:46:12

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Why not ?
Où, quand, comment, COMBIEN lol ?

Hors ligne

#129 18-04-2011 16:00:41

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

v_brag469.jpg

L'imaginaire médical dans le fantastique et la science-fiction.
Bragelonne 2011, collection essais

Sommaire :

Christian Chelebourg : Le plus petit ennemi de l’homme. Poétique des écofictions épidémiques.
Jean Marigny : Les épidémies dans la science-fiction
Samuel Minne : La maladie, facteur d’évolution ? La pandémie comme défi éthique dans L’Echelle de Darwin et Les enfants de Darwin de Greg Bear
Hubert Desmarets : Quand les médecins font des histoires : réflexions sur quelques short stories irréalistes publiées entre 1850 et 1900
Sophie Mantrant : La dissolution du corps dans The Great God Pan d’Arthur Machen
Danièle André : Les séries de science-fiction au chevet de l’imaginaire médical, ou la réhabilitation culturelle et éthique des sciences du vivant
Gilles Ménégaldo : La figure du médecin transgressif dans les films d’horreur hollywoodiens des années trente
Enora Le Bleis : Folie sociale, folie médicale, folie métaphysique : le cas du Démon mesquin, de Fédor Sologoub
Anne Besson : Le retour du thaumaturge : la guérison comme pouvoir en Fantasy
Charlotte Bousquet : Maux et difformités : ces étranges reflets de l’âme
Hervé Lagoguey : Duel sous un crâne, ou l’étrange cas de Fred/Bob Arctor dans A Scanner Darkly de Phillip K. Dick
Clotilde Landais : Interroger le psychisme humain : le double dans Oniria de Patrick Sénécal
Natacha Vas-Deyres : Esthétique de la contre-utopie médicale dans Les Morticoles et L’Utopie du docteur Kakerlak
Thierry Jandrok : L’hôpital : art du soin ou terreur instituée ?
Evelyne Lasserre et Jérôme Goffette : Mécanique du vieillissement : Roujin’Z de Katsuhiro Otomo
Axel Guïoux : Esthétiques cyborgiques
Bernard Andrieu : Les nouvelles images du transcorps
Marika Moisseeff : Grossesses extraterrestres et implants nasals : une mythologisation du biopouvoir ?
Lauric Guillaud : L’animation suspendue : les aléas du l’immortalité
Françoise Dupeyron-Lafay : Récits de maladies et d’épidémies dans la fiction britannique du XIXè siècle :une exploration des limites incertaines entre la vie et la mort
Marion Charret-Del Bove : Certitudes médicales et incertitude fantastique dans quelques nouvelles anglo-saxonnes du XIXè siècle
Guy Astic : La mort sens dessus dessous. La morgue dans l’horror contemporaine

Dernière modification par Mister Lag (18-04-2011 16:10:08)

Hors ligne

#130 18-04-2011 22:05:19

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 611

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Tu n'es pas en vacances? smile

Le dernier titre est vraiment La mort sens dessus dessous. La morgue dans l'horror contemporaine? Vraiment?

Hors ligne

#131 18-04-2011 23:46:23

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Ben si les vacances commencent, j'en profite pour revenir ici entre 2 sorties au soleil.
Et oui, c'est bien le titre avec l'HORROR. L'auteur est un grand fan de Clive Barker et de David Lynch, entre autres.

Hors ligne

#132 19-04-2011 00:38:38

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 611

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

où va-t-on si les universitaires font du franglish?!

(être en vacances et venir parler boulot... tsssss smile )

Hors ligne

#133 20-06-2011 21:56:56

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

v_limaginaire_du_temps.jpg

L’Imaginaire du temps dans le fantastique et la science-fiction
Natacha Vas-Deyres et Lauric Guillaud ed.
Presses Universitaires de Bordeaux, avril 2011, 298 pages, 23 euros

4ème de couverture :

"Le temps semble a priori irréversible et l’homme n’accepte que difficilement l’effondrement des possibilités de l’avenir dans la fixité du passé. La science s’est emparée de cette problématique puissante dès les années trente à partir de la théorie de la relativité généralisée d’Albert Einstein. Mais bien avant l’apparition de la physique quantique et d’hypothétiques déplacements dans le temps ou dans des mondes parallèles, les littératures de l’imaginaire que sont la science-fiction et le fantastique ont parcouru le temps. Cet imaginaire, exploré de façon complémentaire par le cinéma, est une machine à voyager virtuellement dans des histoires de temps.

La science-fiction expérimente le temps en tant que concept : elle le manipule en tout sens pour briser son irréversibilité et tenter d’agir sur des destinées collectives ou individuelles. La temporalité fantastique est marquée par une obsession anxiogène et toxique du temps passé. Le mythe puise ses racines dans un temps immémorial, cyclique. Symbole de la créativité des littératures et du cinéma de l’imaginaire, le temps est au cœur de l’individu, de sa subjectivité, de sa mémoire et de son rapport au monde physique."

Sommaire :
Première partie : Le temps protéiforme, multidirectionnel, subjectif de la science-fiction    

Pierre Cassou-Noguès : Les spéculations de Gödel sur le temps : résonances dans la science-fiction    
Roger Bozzetto : Une approche de formes politiques imaginaires    
Hervé Lagoguey : Pouvoir et dystopies temporelles chez Philip K. Dick    
Natacha Vas-Deyres : Du Temps incertain au temps ralenti : variations temporelles françaises    
Jean-Loup Héraud : Le présent « refiguré » par le passé : trois stratégies narratives de recomposition du présent dans la science-fiction    
Thierry Jandrok : Le temps est-il une déformation de l'inconscient ?    
Samuel Minne : Réversibilités : la représentation du temps inversé en littérature    

Deuxième partie: L'imaginaire du temps dans le fantastique : transgression, résurgences, hantises 1

Simone Grossman : Transgression temporelle et réécriture dans le fantastique québécois de la postmodernité    
Delphine Gachet-Bahuet : « Le temps, on le sait, est irréversible. Et pourtant […] » : le temps aux sources du fantastique dans l'œuvre de Buzzati         
Laura Eugenia Tudoras : Transgressions des dimensions temporelles dans Minuit à Serampore    
Françoise Dupeyron-Lafay : L'imaginaire des profondeurs: figurations du passé, de la hantise et de la résurgence dans quelques œuvres de Wilkie Collins, Mary Elizabeth Braddon et Montagu Rhodes James    
Maria Carmo Pinheiro Silva : Réception d'Edgar Allan Poe dans la littérature portugaise contemporaine : les Contes Fantastiques et La Confession de Lucio    
Nathalie Dufayet : Le temps, le labyrinthe et le fantastique feint. Kafka, précurseur de Borges     
Natalie Noyaret : Les enjeux temporels de l'interrogation identitaire dans Carlota Fainberg (1999) de Antonio Munoz Molina    

Troisième partie: Le temps fantastique et science-fictif à l'écran

Bérénice Bonhomme : Dracula, un con(m)te temporel?    
Gilles Menegaldo : Inscription du passé, interactions temporelles et figurations de la hantise dans quelques films de fantômes classiques
Emmanuel Plasseraud : La seconde labyrinthique    
Danièle André : À la recherche du temps perdu: identité mémorielle entre illusions et réécriture    

Quatrième partie: Le temps du mythe, temps cyclique, mondes perdus et passé réel

François Guiyoba : Le dieu ancestral, figure du temps passé dans Le Dieu du Lac de Bole Butake
Patricia Crouan-Véron : En quête du temps passé: des romans de Mondes Perdus de Henry Rider Haggard aux romans contemporains de E. Peters et de W. Smith, l'histoire d'une empreinte littéraire    
Cécile Colin : Dans l'abîme du temps: le temps dans l'œuvre d'H.P. Lovecraft

Dernière modification par Mister Lag (20-06-2011 21:57:42)

Hors ligne

#134 23-06-2011 23:31:35

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 611

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Alain Musset, De New York À Coruscant: Essai De Géofiction
Presses Universitaires de France, 2005, 185 pages, Hélène Crochemore (Illustrateur De La Couverture) Anne-Marie Barthélémy (Illustrateur Intérieur)
ISBN: 9782130550020

v_mussetdenewyorkcoruscant2005.jpg

Depuis 1977 et la sortie du film intitulé Un nouvel espoir, la saga Starwars participe à la mondialisation des images et des modèles d'une société à la fois très américaine et très métissée. Dans cet ouvrage de " géo-fiction ", Alain Musset a donc choisi d'étudier une ville imaginaire, Coruscant, ville-planète et capitale de la République puis de l'Empire galactique, comme s'il s'agissait d'un objet réel. Films, romans et bandes dessinées de l'univers Starwars mettent en scène une mégalopole mondialisée, dont les différents éléments sociaux, politiques et spatiaux font référence au modèle urbain des Etats-Unis. En dénonçant les pathologies réelles ou supposées de la cité globale contemporaine, ils servent de baromètre pour mesurer l'état des lieux d'une civilisation " en crise " ou " en transition ", selon l'interprétation que l'on veut en faire. Par son rôle et ses fonctions, par ses formes architecturales et ses paysages entièrement urbanisés, par son organisation socio-spatiale, Coruscant met en scène les grandes questions de nos mondes urbains : montée du communautarisme et du racisme, repli ethnique, exclusion économique, perte du lien social, disparition des espaces publics, violence... La capitale intergalactique illustre ainsi la relation étroite qu'entretiennent dans notre imaginaire les trois archétypes de la cité globale Coruscant, New York et... Babel, puisque, derrière la destruction de la ville-planète par des envahisseurs extra-terrestres, se profilent les tours fantômes du World Trade Center.

Et voilà, Christian, si tu veux une collec' exhaustive, il va falloir que tu le trouves celui-ci à présent que tu sais qu'il existe! wink

Hors ligne

#135 24-06-2011 14:25:25

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 11 987
Site Web

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Cirroco Jones a écrit :

Et voilà, Christian, si tu veux une collec' exhaustive, il va falloir que tu le trouves celui-ci à présent que tu sais qu'il existe! wink

C'est Mister Lag le complétiste en StarWarseries, moi je ne suis qu'un modeste padawan smile

Hors ligne

#136 25-06-2011 19:11:37

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Ah oui j'avais vu, mais que dire, sinon que J'ETAIS le compéltiste en Star Wars. Fini tout ça !
Mais les livres, oui, toujours smile

Hors ligne

#137 26-09-2011 16:37:44

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 338

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

« THE EXTRAORDINARY VOYAGE IN FRENCH LITTERATURE FROM 1700 TO 1720 » de Geoffroy ATKINSON. Librairie Ancienne Honoré Champion, 1922. Broché in-8° de 150 pages.
v_utopiea.jpg
Trouvée aux Puces cette étude en langue anglaise sur la conjecture Française du début du XVIIIème siècle se limitant de 1700 à 1720. Ce texte à une multitude d’éditions anglaise et l’édition originale date de 1920. L’édition présentée est une édition française du texte anglais. Elle analyse en détails les volumes suivants :
.
Baron de LAHONTAN : « Nouveau voyage de Monsieur le Baron de Lahontan. Mémoires de l’Amérique Septentrional ou Suite des Voyages… Supplément aux Voyages du Baron de Lahontan ou dialogue curieux entre l’auteur et un sauvage de bon sens qui a voyagé ». La Haye, 1703, 3 volumes.
.
Maximilien MISSON : « Voyage et aventures de François Leguat, & de ses compagnons, en deux isles désertes des Indes orientales: avec la relation des choses les plus remarquables qu'ils ont observées dans l'isle Maurice... » le tout enrichi de cartes & de figures. 1708, à Amsterdam, chez Jean-Louis de Lorme, Libraire.
.
Simon TYSSOT de PATOT : « Voyages de Jacques Massé ». 1710, Jaques l’Aveugle, La Haye
.
Simon TYSSOT de PATOT : « La vie, les aventures et le voyage de Groenland du révérend père Cordelier Pierre de Mésange, avec une relation bien circonstancié de l’origien, de l’histoire, des mœurs, et du Paradis des Habitants du Pôle Arctique ». Amsterdam, Etienne Roger, 1720.
.
D’autres récits sont cités brièvement, sans être analysés, mais rien en textes inconnus. Cette étude à un appendice important ainsi qu’une source bibliographique des plus sérieuses. Texte évidemment accessible qu’aux amateurs maitrisant la langue de Shakespeare et des Rolling-Stones. Isma

Hors ligne

#138 14-09-2012 08:12:15

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Vient de paraître chez Honoré Champion

v_blgc_103.jpg

Natacha Vas-Deyres : "Ces Français qui ont écrit demain. Utopie, anticipation et science-fiction au XXe siècle"

Avant-propos de Roger Bozzetto et Serge Lehman, 536 p., relié, ISBN 978-2-7453-2371-2, 110 €

L’écriture de nos futurs possibles appartient aux littératures de l’imaginaire, aux récits utopiques, à l’anticipation et à la science-fiction. En France, ces visions souvent pessimistes ou inquiètes se sont développées depuis la fin du XIXe siècle par l’invention d’une veine littéraire dont l’héritage touche et structure les œuvres les plus actuelles. De Jules Verne à Serge Lehman, en passant par Rosny Aîné, Régis Messac, Pierre Boulle ou Michel Jeury, cette littérature française conjecturelle selon le mot de Pierre Versins, révèle un imaginaire collectif complexe, vecteur de contextes technologiques en évolution constante depuis l’advenue des sociétés industrielles. Comment appréhender un progrès technique et scientifique annoncé comme inéluctable mais insaisissable ? Seule la science-fiction ou l’anticipation déploient des images virtuelles suffisamment diversifiées pour s’approprier ou explorer une histoire moderne confrontée aux désirs d’alternances, de révoltes ou d’alternatives. Plusieurs générations d’écrivains français, issus de la littérature populaire, générale ou spécialisée, ont travaillé depuis un siècle à l’invention ou à la réinvention de nos sociétés contemporaines ; la projection vers ces univers politiques, sociaux ou technologiques n’existe que pour nous prévenir : élaborer le futur nécessite de l’écrire dès aujourd’hui.

Natacha Vas-Deyres est agrégée de Lettres modernes, Docteur en littérature française, chargée de cours et chercheur associé de l’Université de Bordeaux. Spécialiste de l’anticipation française de l’Entre-deux-guerres, elle mène aussi des recherches sur la science-fiction française et internationale contemporaine qui s’orientent vers la reconnaissance et la portée de cette littérature du futur et du présent.

Dernière modification par Mister Lag (14-09-2012 10:04:57)

Hors ligne

#139 14-09-2012 10:39:00

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 338

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

v_yolkkkaa.jpg   v_yolkkk0001aa.jpg
A rajouter à la Base à l’actif de Yolène DILAS-ROCHERIEUX : « L’UTOPIE OU LA MEMOIRE DU FUTUR , de Thomas More à Lénine, le rêve éternel d’une autre société ».
Robert Laffont, 2000, broché in-8° de 412 pages, couverture illustrée. Ouvrage se composant de trois parties :
« L’UTOPIE EN POLITIQUE », « VOYAGE EN UTOPIE » et « UTOPIE ET COMMUNISME »

Hors ligne

#140 16-09-2012 12:53:41

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 338

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

v_frankio1aa.jpg   v_frankio2aa.jpg
« FRANKENSTEIN : MYTHE ET PHILOSOPHIE » de Jean-Jacques LECERCLE.
Presses Universitaires de France, 1988, «collection « Philosophies ». Broché in-12° de 126 pages.
Le Mythe de Frankenstein
La contradiction narrative : les origines philosophiques du mythe
La contradiction historique : Frankenstein et la conjoncture
La contradiction subjective : Frankenstein et le « fantasme »
La persistance du mythe : Frankenstein à l’écran
Bibliographie

Hors ligne

#141 30-11-2014 17:27:58

Mister Lag
[••••] Androïde mutant
Lieu : Reims
Inscription : 18-03-2005
Messages : 1 115

Re : Etudes universitaires sur l'imaginaire

Vient de paraître aux Presses Universitaire de Bordeaux

Eidôlon n° 111, sous la direction de Natacha Vas-Deyres, Patrick Bergeron, Patrick Guay, Florence Plet-Nicolas et Danièle André. isbn : 979-10-91052-11-5

v_les_dieux_caches_de_la_sff_001.jpg

4ème de couverture :

Héritière de l'anticipation, du merveilleux scientifique et des voyages extraordinaires, la science-fiction française et francophone devait se renouveler profondément à partir des années 1950, confrontée à des changements sociétaux irrépressibles, à l'irruption de la science-fiction américaine en France et dans le reste de l'espace francophone. Quelles sont donc les forces sous-jacentes, ces « dieux cachés » qui allaient présider à une créativité singulière dans tous les domaines science-fictionnels ? La politique, la métaphysique et le religieux semblent être les soubassements essentiels d'une science-fiction écrite en français, multipliant des ponts culturels entre littérature, cinéma et bande-dessinée, entre production artistique exigeante et succès populaire. La science-fiction en France est devenue un champ culturel autonome qui subirait de nombreuses évolutions, chaque génération produisant des écrivains à la créativité singulière, dont les réflexions critiques enrichiraient ce domaine de l'imaginaire. Explorant un large spectre de la science-fiction francophone en privilégiant des approches pluridisciplinaires, de Gérard Klein à Pierre Bordage, de l'utopie à la politique, de l'écologie à la révolte, de la poésie au cyberpunk, de Chris Marker à Luc Besson, Des pionniers de l'espérance à Enki Bilal, cet ouvrage ouvre le champ de la recherche universitaire à un domaine inédit et riche, la science-fiction d'expression française des années 1950 à aujourd'hui.

Sommaire :

1 - Patrick BERGERON & Natacha VAS-DEYRES, Avant-propos. Au commencement étaient la religion, la métaphysique et la politique, pages 7 à 14, Introduction
2 - Gérard KLEIN, La Science-fiction française des années 1950 : rupture ou hybridation ? Non, retrouvailles, pages 15 à 20, Article
3 - Hervé LAGOGUEY, Les Verts horizons de Jean-Pierre Andrevon, pilier de la Terre au cœur de la SF francophone, pages 23 à 34, Article
4 - Alexandre MARCINKOWSKI, Le Cyberpunk français à l'épreuve de l'histoire, pages 35 à 60, Article
5 - Pierre-Gilles PÉLISSIER, Lorsque gronde l'orage politique : les dystopies de Pierre Pelot, pages 61 à 70, Article
6 - Isabelle LIMOUSIN, L'Exposition Science-fiction du musée des Arts décoratifs (1967-1968), pages 73 à 83, Article
7 - Thierry JANDROK, Serge Brussolo ou la voix hybride, pages 85 à 94, Article
8 - Cédric CHAUVIN, Dedans, dehors : devenirs de l'homme chez Pierre Bordage, pages 95 à 102, Article
9 - Marc ATALLAH, Le Souhait secret d'une verticalité – l'œuvre de Michel Houellebecq : entre modernité et post-modernité, pages 103 à 110, Article
10 - Gilles MENEGALDO, Métaphysique du Temps, trauma et mémoire dans le cinéma de science-fiction français : La Jetée (Chris Marker), Je t'aime je t'aime (Alain Resnais), pages 111 à 119, Article
11 - Jean-Loup HÉRAUD, L'Homme a-t-il une fin ? De la dégénérescence à la regénérescence dans la SF française, pages 123 à 134, Article
12 - Danièle ANDRÉ, Le Dernier combat et Le Cinquième élément - terre balbutiante et Space Opera : De l'humain au plus qu'humain ou la science-fiction de Luc Besson, pages 135 à 147, Article
13 - Alain SEBBAH, Discordance des temps dans quelques films de science-fiction : Babylon AD, Immortel et L'Origine du XXIe siècle, pages 149 à 158, Article
14 - Patrick BERGERON, Terres ravagées. Fictions post-apocalyptiques au Québec et en France, de Niourk à Temps mort, pages 159 à 169, Article
15 - Simon BRÉAN, Les Mille morts de Dieu dans la science-fiction française, pages 173 à 182, Article
16 - Roger BOZZETTO, ERITIS SICUT DEI, « Vous serez comme des Dieux », pages 183 à 187, Article
17 - Elisabeth VONARBURG, « Pourquoi créer des mondes ? », en réponse à Roger Bozzetto, pages 189 à 200, Article
18 - Laurent BAZIN & Philippe CLERMONT, Des dieux qui joueraient aux dés : églises et métaphysiques dans l'uchronie contemporaine, pages 201 à 212, Article
19 - Claire CORNILLON, Spiritualité et science-fiction dans L'Évangile du Serpent de Pierre Bordage, pages 213 à 222, Article
20 - Samuel MINNE, Du Mal au démiurge : les humains en mutation dans La Plaie et Le Dieu foudroyé de Nathalie C. Henneberg, pages 223 à 232, Article
21 - Julien BAUDRY, L'Affrontement des traditions de la science-fiction pour enfants dans la bande dessinée de l'immédiat après-guerre, pages 233 à 245, Article
22 - Jérôme GOFFETTE, Enki Bilal entre dieux et chaos, pages 247 à 258, Article
23 - Charles COMBETTE, La Science comme mythologie. Réactualisation des mythes et structure de ceux-ci dans Les Aventures de Blake et Mortimer d'E.P. Jacobs, pages 259 à 278, Article
24 - Florence PLET-NICOLAS, Et Dieu dans tout ça ? Comment se débarrasser de Dieu dans Valérian, pages 279 à 287, Article

Dernière modification par Mister Lag (01-12-2014 17:45:44)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.4.9

bouton BDFI
Validated by HTML Validator
© BDFI 2012 - Contacts : - -
Dernière modification : Monday 27 August 2012, 10:57