Forums BDFI

Forums de discussions du site Base de Données Francophone de l'Imaginaire
Ces forums sont réservés aux genres science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux, horreur, gore.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

INSCRIPTION : La lecture des forums est accessible à tous. Pour écrire il faut vous inscrire (mais attention, pour lutter contre les robots spammeurs, les inscriptions non suivies de messages dans les forums seront annulées).

#1 25-10-2008 15:20:57

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 14 631
Site Web

Editions Max Milo

Vient de paraître chez Max Milo Éditions

v_fjameson2.jpg

Penser avec la science fiction  (Archéologies du futur 2) de Fredric Jameson

Philosophie de l’utopie à travers la science-fiction

« On conçoit généralement la science-fiction comme la tentative d’imaginer des futurs inimaginables. Mais au fond, son sujet n’est peut-être autre que notre propre présent historique (…) Autrement dit, ce futur utopique s’est révélé n’être que l’avenir d’un moment de ce qui constitue désormais notre passé ».

Le livre : Un événement éditorial : Fredric Jameson, le marxiste américain le plus renommé, auteur d’un essai devenu classique sur le Postmodernisme, a enfin été traduit en France. L’essai Archéologies du futur se situe à l’intersection de la philosophie et de la politique. Son originalité est de traiter un thème qui revient en force chez tous les partis de gauche, l’utopie(1), en prenant au sérieux les visions des grands auteurs de la science-fiction des dernières décennies.

Ce volume 2, Penser avec la science-fiction, réunit des articles majeurs construits à partir des auteurs suivants : Philip K Dick, Van Vogt, Brian Aldiss, Ursula Le Guin, Vonda McIntyre, Theodore Sturgeon, Kim Stanley Robinson ou encore William Gibson. Pour Jameson, c’est dans son caractère conventionnel et inauthentique, dans sa stéréotypie formelle que la SF tient un avantage essentiel sur la grande littérature moderniste, moins capable de montrer la dépersonnalisation rampante qui emprisonne l’individu contemporain « comme un oiseau dans une toile d’araignée ». La nature et la fonction politique du genre utopique ont pour vocation profonde « de faire percevoir, sur un mode local et détermine, notre incapacité constitutionnelle à imaginer l’Utopie ».

La SF est pour Jameson un « sous-genre », une forme de la culture de masse « qui possède sa propre histoire formelle » mais qu’on ne peut dissocier de la grande littérature moderniste en ce qu’elle lui est complémentaire. Cette forme spécifique aux grands romans d’anticipation (univers, personnages, intrigue) est donc étudiée et décryptée pour être placée dans une réflexion dense et brillante sur le discours utopique afin de saisir in fine son émergence comme événement formel et historique.


L’auteur : Fredric Jameson, né en 1934, est professeur à l’université de Duke et le plus grand théoricien marxiste américain vivant. Il est connu pour ses analyses du postmodernisme et de la colonisation de la sphère culturelle par le capitalisme. Son oeuvre ambitieuse englobe à la fois la théorie littéraire, la critique esthétique et la philosophie politique. Formé en partie en France et en Allemagne, Sartre, Benjamin, Adorno, Lukacs, l’école de Francfort sont ses principales références. C’est un auteur incontournable, un cultural critic éminent souvent cité et plébiscité par la presse culturelle, mais il n’a été traduit pour la première fois en France qu’en 2007.

Sortie le 23 octobre – 288 pages – traduit de l’anglais par Nicolas Vieillescazes – 24,90 E – ISBN : 978-2-35341-035-4

1 Voir Jameson, Archéologies du futur - Le désir nommé utopie, Max Milo Ed, 2007. v_fjameson1.jpg

Plus d'info et bon de commande sur le site : maxmilo.jpg

Hors ligne

#2 25-10-2008 15:37:31

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 14 631
Site Web

Re : Editions Max Milo

A noter que cet éditeur avait réédité il y a quelques années le premier Prix Goncourt (1903) qui était un roman de Science-Fiction :

John-Antoine Nau ........ Force ennemie

v_janau.jpg

Hors ligne

#3 26-10-2008 20:12:03

Belzébuth
[•°•°•] En Réunion
Lieu : Saint-Denis (La Réunion)
Inscription : 12-02-2005
Messages : 3 777

Re : Editions Max Milo

Christian a écrit :

A noter que cet éditeur avait réédité il y a quelques années le premier Prix Goncours (1903)...

On écrit plutôt Goncourt : voir le site officiel : http://www.academie-goncourt.frwink


Le danger de devenir idiots n'est pas de nature à effrayer les hommes, car, à tout prendre, ça ne les changera pas beaucoup. Jacques Spitz

Hors ligne

#4 26-10-2008 20:18:19

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 14 631
Site Web

Re : Editions Max Milo

Belzébuth a écrit :

On écrit plutôt Goncourt : voir le site officiel : http://www.academie-goncourt.frwink

Le Prix Goncours est-il un concourt ? Là est la question wink

Bon, je corrige, je corrige...

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.4.9

bouton BDFI
Validated by HTML Validator
© BDFI 2012 - Contacts : - -
Dernière modification : Monday 27 August 2012, 10:57