Forums BDFI

Forums de discussions du site Base de Données Francophone de l'Imaginaire
Ces forums sont réservés aux genres science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux, horreur, gore.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

INSCRIPTION : La lecture des forums est accessible à tous. Pour écrire il faut vous inscrire (mais attention, pour lutter contre les robots spammeurs, les inscriptions non suivies de messages dans les forums seront annulées).

#1 13-06-2006 22:29:27

Belzébuth
[•°•°•] En Réunion
Lieu : Saint-Denis (La Réunion)
Inscription : 12-02-2005
Messages : 3 777

Le C.V de Sweeney Todd

Pour en savoir plus sur qui fréquente le forum : Londres du 19e siècle. Sweeney Todd est un barbier de retour dans la capitale anglaise. Évadé de prison, il a perdu la trace de sa femme et sa fille qui ont été enlevées par le juge Turpin, celui là même qui l'a fait emprisonner. Il retrouve madame Lovett, une cuisinière qui fabrique des tartes à la boulette de viande. Secrètement amoureuse de lui, elle a entretenu l'échoppe du barbier. Ensemble ils ouvrent un commerce macabre : Il tranche la gorge de ses clients, elle accommode les corps dans ses tartes à viande. Sweeney Todd retrouve la trace de sa fille. Il organise sa vengeance sur le juge Turpin et le tue avant de mourir lui-même au moment de retrouver sa femme devenue folle. Sa fille survit au carnage. Pour l'épilogue, la foule arrive sur les lieux du crime pour chanter que le monde est rempli de Sweeney Todd en quête de vengeance.

Dernière modification par Belzébuth (13-06-2006 22:33:11)


Le danger de devenir idiots n'est pas de nature à effrayer les hommes, car, à tout prendre, ça ne les changera pas beaucoup. Jacques Spitz

Hors ligne

#2 13-06-2006 23:10:01

Dave O'Brien
[•°•°•] Abonné absent
Inscription : 31-03-2005
Messages : 3 386

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Notamment connu comme "héros" du film britannique avec pour vedette le particulièrement bien nommé Tod Slaughter...

Hors ligne

#3 13-06-2006 23:12:04

Belzébuth
[•°•°•] En Réunion
Lieu : Saint-Denis (La Réunion)
Inscription : 12-02-2005
Messages : 3 777

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Certaines rumeurs circulent sur la Toile : le réalisateur Tim Burton et son acteur fétiche Johnny Depp feraient à nouveau équipe dans le film Sweeney Todd. Les deux artistes, qui ont déjà travaillé ensemble 5 fois, dont récemment dans Charlie and the Chocolate Factory et Corpse Bride, seraient réunis pour faire l’adaptation au grand écran du film musical de Stephen Sondheim, Sweeney Todd. Il s’agirait de la seconde tentative de Burton pour transposer ce spectacle de Broadway sur grand écran, la première ayant échouée. Johnny  Depp incarnerait le personnage principal.


Le danger de devenir idiots n'est pas de nature à effrayer les hommes, car, à tout prendre, ça ne les changera pas beaucoup. Jacques Spitz

Hors ligne

#4 13-06-2006 23:14:13

Belzébuth
[•°•°•] En Réunion
Lieu : Saint-Denis (La Réunion)
Inscription : 12-02-2005
Messages : 3 777

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Dave O'Brien a écrit :

Notamment connu comme "héros" du film britannique avec pour vedette le particulièrement bien nommé Tod Slaughter...

Cf. = http://french.imdb.com/title/tt0028331/


Le danger de devenir idiots n'est pas de nature à effrayer les hommes, car, à tout prendre, ça ne les changera pas beaucoup. Jacques Spitz

Hors ligne

#5 13-06-2006 23:31:58

Sweeney Todd
2. Diablotin(e)
Inscription : 13-06-2006
Messages : 38

Re : Le C.V de Sweeney Todd

J'ai même un scoop, car en fait je m'intéresse à cette histoire depuis des dizaines d'années. Beaucoup de gens prétendent que cette histoire est tirée d'un authentique fait-divers anglais, mais les quelques livres qui prônent cette théorie (je les ai tous lus, surtout ceux de Peter Haining, qui avance pas mal de choses mais ne donne aucune source, ce qui est fort commode !) ne m'ont guère convaincu.
L'autre théorie, c'est que cette affaire s'est déroulée... en France, à Paris. Il y eut même, dit-on, des chansons populaires qui dénonçaient les méfaits du barbier, lorsque ce dernier fut enfin arrêté. Les pâtés de viande de sa complice étaient très appréciés du tout-Paris de l'époque, on disait qu'on les servait aussi à la table du Roy (Louis XV). Jules Beaujoint a écrit un ouvrage intitulé "Les auberges sanglantes", dont je ne connais pas la date exacte, mais qui était à l'époque composé de fascicules avec une illustration horrifique (le plus souvent) en pleine page. La moitié, soit plus de 1900 pages (!) est consacré à la fameuse histoire de "L'auberge sanglante de Peirebeilhe". C'est ce même livre qui est ensuite paru chez Fayard dans la collection "Le Livre populaire", sans les illustrations, et, je présume, fortement abrégé... Ensuite viennent d'autres histoires du même genre, puis une appelé "L'auberge des Trois Rois" qui est en fait un roman tiré de l'affaire que les Anglais connaissent sous le nom de "Sweeney Todd, the Demon Barber of Fleet Street". Ici, notre barbier se nomme Barnabé Cabard, il exerce rue des Marmousets, près de l'Auberge des Trois Rois, dont la propriétaire tire de fameux pâtés de viande de la chair des victimes du barbier...

Pour la version anglaise, ce que l'on sait de certains, c'est que le roman "The String of Pearls : A Romance", de Thomas Peckett Prest, parut en feuilleton dans "The People's Periodical and Family Library" du 21 novembre 1846 au 20 mars de l'année suivante, sur 18 numéros. Le succès fut tel qu'une pièce de théâtre, écrite par George Dibdin Pitt, "A String of Pearls, or The Fiend of Fleet Street", fut représentée au Britannia, Hoxton, le 1er mars 1847 - alors que le feuilleton n'était pas encore terminé !!!
Depuis, il y a eu des dizaines d'adaptations théâtrales de cette histoire, d'autres romans, des émissions de radio, des disques, et neuf films (cinéma et télé), et bien entendu le musical dont parle Belzébuth, qui fut un triomphe à Broadway, Londres, et des tas d'autres villes... mais que personne n'eut l'idée de monter à Paris.
Et Belzébuth a raison, Tim Burton vient d'annoncer la version cinématographique de ce musical, avec sans doute Johnny Depp dans le rôle-titre. C'est une production de la Paramount.

Au cinéma, la plus célèbre des versions reste en effet "Sweeney Todd, the Demon Barber of Fleet Street", 1936, de George King, avec le superbe acteur britannique Tod Slaughter, qui joua le rôle des milliers de fois sur scène, ainsi que des centaines de pièces du même genre... Inédit en France, comme tous les autres films de Slaughter, le film a toutefois été présenté sur CinéClassics voici quatre ou cinq ans. Les autres films de Tod Slaughter, une douzaine, sont disponible en partie en vidéo, d'autres sont passés à la télé anglaise. J'ai autrefois publié un article sur cet acteur, dans "L'Ecran Fantastique" (1974), et plusieurs autres depuis, en France, Grande-Bretagne et Allemagne. Je collectionne tout sur Tod Slaughter, depuis 1965 : affiches, pressbooks, photos, disques, articles de presse, et bien entendu ses films.

Plus près de nous, il y a eu un magnifique téléfilm, "La légende de Sweeney Todd", de John Schlesinger (1998), coproduction irlando-britannique, où le duo d'assassins était campé, magnifiquement, par Ben Kingsley et Joanna Lumley. Ce téléfilm est sorti en vidéo (VHS, pas de DVD, hélas...) en France sous le titre "L'Echoppe des horreurs". Il est aussi passé plusieurs fois sur des chaînes satellite...

Dernière modification par Sweeney Todd (14-06-2006 00:21:26)

Hors ligne

#6 14-06-2006 20:27:39

Ignatz Mouse
[•] Elfe
Inscription : 24-05-2005
Messages : 210

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Y-a même un groupe Yahoo sur les "Blood & Dime Novels" et accessoirement sur Sweeney Todd :

http://groups.yahoo.com/group/BloodsandDimeNovels/

et une listserv. :

http://lists.washburn.edu/mailman/listinfo/alger-l


Pour qu'il y ait le moins de mécontents possible, il faut toujours taper sur les mêmes
( devise shadock )

Hors ligne

#7 15-06-2006 10:31:47

Totofouinard
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 25-11-2005
Messages : 1 194

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Un peu de sérieux, là, les enfants smile.
Une référence que ST a cité dans son post très documenté :

Aubert, Maxime

Maxime Aubert. L'Auberge des Trois-Rois [Texte imprimé]. [Illustrations de Gaston Barret.]. - Paris, R. Lacoste (impr. de R. Lacoste), (1946). In-16 (190x140), 208 p., pl., couv. en coul. 120 fr. [D.L. 13475] -XcR- .4473..
Collection les Heures dorées

Dernière modification par Totofouinard (15-06-2006 10:32:11)


Sur une colline de Scandinavie, par un beau soir de l'an 2082, un homme marchait d'un pas rapide. Un vent léger soulevait son immense cape noire et agitait mollement ses longs cheveux d'un blanc soyeux. Cet étrange personnage était Warner Ohberg, un prestigieux savant dont le génie paraissait bien proche de la folie (L. Massiéra, Le voleur d'océans, 1955, Mon roman d'aventures 346)

Hors ligne

#8 15-06-2006 18:55:37

Sweeney Todd
2. Diablotin(e)
Inscription : 13-06-2006
Messages : 38

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Ce doit être un autre livre (peut-être consacré à la même affaire), car celui que je possède est de Jules Beaujoint. En voici le détail :

LES AUBERGES SANGLANTES - par Jules Beaujoint
"Ouvrage illustré de nombreuses et belles gravures"
A. FAYARD, Editeur, 78, boulevard Saint-Michel, Paris
3756 pages (trois volumes, mais je l'ai déjà vu en quatre, je suppose que c'étaient au départ des fascicules de
quelques pages, reliés ou non ensuite selon les goûts des acheteurs ? )

Contenu:
L'auberge de Peirebeilhe (Pierrebille) - 26 ans d'assassinat  -  1909 pages
suivi de : Les descendants de Leblanc (pages 1910 à 2286)
              L'auberge aux tueurs (pages 2286 à 2466)
              L'auberge des Trois Rois (pages 2467 à 3756) (cette histoire occupe la totalité du 3ème volume)

Désolé, mais pas la moindre date...
Pour être précis, l'histoire de Barnabé Cabard se déroule bien vers la fin du règne de Louis XV, dans les années 1770, et dans le quartier des Gobelins, à Paris.
Il serait intéressant de savoir à quelle date Jules Beaujoint a pu écrire ce long roman ("L'auberge des Trois Rois"). En ce qui concerne Sweeney Todd, c'est en feuilleton, en 1946/1847. De deux choses l'une: soit l'un a copié sur l'autre, soit tous deux se sont inspirés d'un fait divers précis (ce que Beaujoint affirme, "rien de ce qui suit n'est sorti de mon imagination"), mais dans ce cas, dans quel pays s'est déroulé ce fait-divers ? en Angleterre ou en France ???

Dernière modification par Sweeney Todd (15-06-2006 18:56:23)

Hors ligne

#9 14-04-2007 12:58:04

Dave O'Brien
[•°•°•] Abonné absent
Inscription : 31-03-2005
Messages : 3 386

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Auteur(s) :   Mazeline, François
Titre(s) :  François Mazeline. Le Vampire. Roman illustré par de nombreuses photographies du film Idéal-Production, édité par la Société Gaumont British Picture. Édition S.P.E.C. [Texte imprimé]
Publication :  Paris, impr. Mauchaussat ; éditions Jules Tallandier, 1931. (28 janvier 1932.) In-8 à 2 col., 96 p. 3 fr. 50. [3756]
Note(s) :  Cinéma-Bibliothèque. N ̊ 472

Que cache cette novélisation ? Une vraie histoire de vampire ?

Non, une adaptation au cinéma de Sweeney Todd, datant de 1928 et donc antérieure à celle jouée par Tod Slaughter :

http://www.imdb.com/title/tt0343052/

Dernière modification par Dave O'Brien (14-04-2007 13:02:51)

Hors ligne

#10 12-12-2007 22:18:17

Belzébuth
[•°•°•] En Réunion
Lieu : Saint-Denis (La Réunion)
Inscription : 12-02-2005
Messages : 3 777

Re : Le C.V de Sweeney Todd

Bientôt sur nos écrans smile

>>>>>>>>>>>> : http://www.sweeneytoddmovie.com/


Le danger de devenir idiots n'est pas de nature à effrayer les hommes, car, à tout prendre, ça ne les changera pas beaucoup. Jacques Spitz

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.4.9

bouton BDFI
Validated by HTML Validator
© BDFI 2012 - Contacts : - -
Dernière modification : Monday 27 August 2012, 10:57