Forums BDFI

Forums de discussions du site Base de Données Francophone de l'Imaginaire
Ces forums sont réservés aux genres science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux, horreur, gore.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

INSCRIPTION : La lecture des forums est accessible à tous. Pour écrire il faut vous inscrire (mais attention, pour lutter contre les robots spammeurs, les inscriptions non suivies de messages dans les forums seront annulées).

#1 23-08-2006 23:42:39

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 12 188
Site Web

Le Navire en Pleine Ville

Un nouvel éditeur plutôt spécialisé Jeunesse mais dont les titres peuvent aussi plaire aux adultes : Le Navire en pleine ville

Laissons sa directrice le présenter :

"Le choix de publication est basé sur trois grands axes :

Une collection de romans d’aventure inédits et hauts en couleurs, alliant la rigueur de l’écriture et de la construction au plaisir d’une intrigue haletante menée par des héros attachants et complexes.

Une collection de réédition de classiques de la littérature pour la jeunesse qui fait enfin la part belle aux auteurs contemporain : Pelot, Cénac, Frémion, Andrevon… Des ouvrages qui résistent au temps et dont la qualité mérite d’être redécouverte pour figurer en bonne place dans la bibliothèque de la nouvelle génération.

Une collection d’essais en sciences sociales et humaines sans concession, qui abordent tous les thèmes de réflexion actuels, non pas comme des faits de société, mais comme la matière d’un vrai débat philosophique, sociologique ou citoyen.

Programme :

Collection Sous le vent :

Irène Delse................L'Héritier du Tigre (Shalinka 1) (05/06) (Fantasy)
Lilian Bathelot............C'est l'Inuit qui gardera le souvenir du blanc (05/06) (SF)

v_slv01.jpg   v_slv02.jpg

Octobre 2006 :

E.E. Richardson..........L'escalier du Diable (The Devil's Footstep, 2005) (Fantastique)
Hicham Charif.............Les virus de l'ombre (SF)

v_slv03.jpg   v_slv04.jpg

Collection Sous le vent-Classiques :

Yves Frémion...............Tongre (05/06) (SF)

v_slvc01.jpg

Jean-Pierre Andrevon....Buveurs de Vie (10/06) (SF)

v_nav_(buveurs_de_vie).jpg

A noter que Le Navire En Pleine Ville a également entrepris de rééditer dans cette deuxième collection les aventures de Dylan Stark, de Pierre Pelot, ainsi que les romans préhistoriques (ou historiques !) de Claude Cénac :

Pelot : Sierra Brûlante (05/06)
Cenac : Demain l'an Mil (05/06)

Pelot : La couleur de Dieu (09/06)
Cenac : Les Cavernes de la rivière rouge (10/06)



______________________________________________________________________________________________

Plus d'infos sur le site http://www.lenavireenpleineville.fr

Dernière modification par Christian (17-11-2006 22:50:40)

Hors ligne

#2 14-02-2007 17:59:49

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 12 188
Site Web

Re : Le Navire en Pleine Ville

Au programme de 2007 :

Septembre 2007

Collection "Sous le Vent" :

Marc Vasseur .................Les larmes étaient leur pardon

v_slv05.jpg

Collection "Sous le Vent - Classiques"

Michel Jeury.....................Le Sablier Vert

v_slvc03.jpg

Et en Dylan Stark :

Mars

Quatre hommes pour l'enfer

Septembre

La peau du nègre

Dernière modification par Christian (28-09-2007 21:36:29)

Hors ligne

#3 28-09-2007 21:39:26

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 12 188
Site Web

Re : Le Navire en Pleine Ville

Les titres d'automne du Navire en pleine ville sont disponibles :

Collection "Sous le Vent" :

Marc Vasseur ................. Les larmes étaient leur pardon

v_slv05.jpg

Dans un labo pharmaceutique, un échantillon de tissu vivant met les chercheurs en ébullition. Il offre une piste prometteuse pour la réalisation d’un traitement contre le Sida. Consternation : l’échantillon appartient à un prélèvement de foie de dugong, ces siréniens placides qui peuplent les rivages des îles indonésiennes. Ou plutôt qui peuplaient leurs rivages, car l’espèce est officiellement éteinte, et l’espoir un moment s’envole. Mais s’il restait quelque part, à l’abri des braconniers, quelques uns de ces pacifiques animaux ? Aidé de la si déroutante Amélie, Chris, baroudeur et chasseur d’échantillons, va tenter d’affronter les dangers d’une région politiquement instable, les trafiquants et les concurrents à l’affût, pour espérer retrouver leur trace, et, en les protégeant, offrir un avenir à une population humaine décimée par la maladie.

Thriller écologique, une pointe d’anticipation en plus, Les Larmes étaient leur pardon mêle avec une grande habileté les codes du roman d’action débridé, avec son lot de crimes, d’aventures que le décor foisonnant de l’indonésie rend d’autant plus surprenantes, de rebondissements au fil de rencontres improbables - trafiquants d’animaux en voie de disparition, chercheurs réfugiés au fond de la jungle, rebelles armés jusqu’aux dents... — avec une réflexion sur le danger qui menace la biodiversité.

Et si l’action entraîne le lecteur sans faiblir, l’auteur n’en a pas pour autant négligé l’aspect scientifique de son récit, qui fourmille d’anecdotes et de références aussi pointues que passionnantes. Il y a du Jules Verne dans ce roman là, à n’en pas douter!

De plus, Marc Vassart a l’intelligence d’ouvrir sans cesse de nouveaux débats, de nouveaux questionnements, auxquels il refuse d’apporter des réponses toutes faites, laissant le lecteur décider par lui-même s’il est ou non convaincu et où il trouvera ses propres conclusions sur les problématiques évoquées.
Les larmes étaient leur pardon est un roman sur le respect, celui que l’Homme doit à la Nature et à lui-même, mais aussi celui qu’offre l’auteur à l’intelligence des jeunes lecteurs. Et les lecteurs adultes y trouveront tout autant d’intérêt et de plaisir, ce qui autorise ce roman à figurer sans restriction dans les rayons de SF et d’anticipation pour le grand public.

Marc Vassart est né en 1961. Vétérinaire — et exerçant toujours son métier — il est par passion et par formation au fait des problématiques écologiques et particulièrement celles qui interrogent sur l’avenir des espèces vivantes. Auteur de plusieurs romans qui touchent déjà à ses sujets de prédilection (La peau du monde, Glace Noire...), ii entre ici pour la première fois dans la littérature jeunesse où il prouve, avec ce roman intelligent et riche, qu’il a toute sa place.

Collection "Sous le Vent - Classiques"


Michel Jeury ..................... Le Sablier Vert

v_slvc03.jpg

Si l‘Empire a rejeté la technologie et prône le refus du développement scientifique pour libérer l’homme de ses contraintes, ce n’est pas sans imposer d’autres limites à ses sujets. Taêl, un jeune archéologue, se doit de les contourner s’il veut retrouver, dans les ruines de Dirak, le mythique Sablier Vert, dont on dit qu’il a toutes les réponses aux questions que l’Homme se pose. Mais il faut aussi savoir poser les bonnes questions, et le voyage de Taêl entrouvre des portes sur l’avenir, sur les avenirs possibles, et sur le chemin qui mène à la maîtrise de sa destinée. Le temps est un sable vert dit le sage, et finalement, c’est la façon dont il s’écoule qui rend le monde si exaltant.

Le sablier vert est un de ces petits chefs-d’oeuvre qui émaillent la carrière de Michel Jeury. Ecrivain prolifique (environ 70 romans à son actif) récemment plébiscité pour La petite école dans la montagne chez Robert Laffont (plus de 150 000 exemplaires), Michel Jeury est un spécialiste des romans qui réunissent, par leurs immenses qualités, les lecteurs aux exigences intellectuelles pointues, et les lecteurs de coeur qui cherchent à établir un lien affectif et tendre avec les personnages de leurs romans préférés. Le sablier vert est un bel exemple de ce délicat équilibre.

Son ton enlevé, son rythme soutenu, pensé pour les jeunes lecteurs, n’a rien à envier aux oeuvres pour adultes de son auteur, qui mêle philosophie et interrogations sur le monde à un récit d’aventure passionnant. Le thème majeur de l’ouvrage — comment construire son avenir permet de construire celui du monde — ne peut que résonner profondément dans le coeur des adolescents d’aujourd’hui, confrontés à des choix de société douloureux, et qui aspirent à réinventer le monde. Mais il enchantera tout autant les lecteurs de science-fiction adulte par sa poésie et l’élégance de son message et de son style.

Comme tous les grands ouvrages de SF, en effet, Le Sablier Vert interroge chaque lecteur sur sa place dans la société, mais aussi sur la pérennité du monde dans lequel il vit, son rapport au temps et à l’histoire, tout en l’entraînant aux côtés de ses héros dans une aventure pleine de rebondissements et de chausses trappes qui maintient, sans répit, en haleine.

Hors ligne

#4 22-01-2008 10:15:26

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 12 188
Site Web

Re : Le Navire en Pleine Ville

Programme 2008 :

Janvier :

Don Lorenjy ............. Aria des brumes - isbn :  978-2-916517-16-2

v_navslv09.jpg

En bref : Lorsque Carl, machine de combat létale et suréquipée, débarque sur Aria pour une mission de sauvetage de cette planète-colonie il n’est, psychologiquement, encore qu’un enfant. Une pièce de choix pour les Furets qui viennent assaillir son cerveau, alors même qu’il lui faut découvrir ce qu’il fait là, qui il est, et surtout qui il veut devenir. Ses compagnons ont succombé, mais saura-t-il, lui, se rendre maître de son destin et faire le choix d’être un homme ? Aria des brumes est bien plus qu’un magnifique roman de science-fiction, c’est le récit d’une reconquête volontaire de ce qui rend humain…

L’auteur :

Aria des Brumes est le premier roman de Don Lorenjy, bien qu’il ait déjà exercé sa plume tant dans son métier de publicitaire free lance que dans ses nouvelles publiées dans quelques webzines (Trois petits points, ...) ou dans la très belle anthologie Ouvre-toi (Ed. Griffe d’Encre). Remarqué pour son talent, ce jeune papa fou amoureux de nature et de sports extrêmes, humaniste et plein d’humour, ne pouvait que trouver sa place au Navire, où l’on compte bien le voir continuer à s’épanouir.

Hors ligne

#5 03-10-2009 17:03:29

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 12 188
Site Web

Re : Le Navire en Pleine Ville

Le Navire a rencontré un iceberg en forme de crise et a cessé d'émettre, mais son capitaine (Hélène Ramdani) est toujours en forme : elle vient de rejoindre le nouvel équipage de Mnémos.

Hors ligne

#6 04-10-2009 17:42:41

Deleatur
3. Spationaute
Inscription : 15-12-2007
Messages : 60

Re : Le Navire en Pleine Ville

Ouaip... Elle y retrouvera apparemment Sébastien Guillot et Charlotte Volper pour combler le départ de Célia Chazel. Se faire remplacer par trois personnes, c'est quand même la classe !

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.4.9

bouton BDFI
Validated by HTML Validator
© BDFI 2012 - Contacts : - -
Dernière modification : Monday 27 August 2012, 10:57