Forums BDFI

Forums de discussions du site Base de Données Francophone de l'Imaginaire
Ces forums sont réservés aux genres science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux, horreur, gore.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

INSCRIPTION : La lecture des forums est accessible à tous. Pour écrire il faut vous inscrire (mais attention, pour lutter contre les robots spammeurs, les inscriptions non suivies de messages dans les forums seront annulées).

#1 26-05-2006 08:40:46

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 613

Claude Seignolle

Intégrale des Romans et Nouvelles III - La Nuit des Halles
Phébus Libretto, Novembre 2002

La Nuit des Halles

-Avant-Propos
-Le bahut noir
-Le Chupador
-L'âme boiteuse
-Delphine
-Le faucheur
-Le millième cierge
-Un petit monstre à louer au quart d'heure
-Et si c'était!...
-Pauvre Sonia!
-L'exécution
-La mémoire du bois
-Non, pas moi!
-Deux dents, pas plus...
-Nuits
  -Le grand vendu
  -Un louis terreux
  -Les autres moi
  -Minnah l'étoile
  -Le feuillet perdu
  -Le numéro 141
  -Un vieux mélomane
  -L'impossédable
  -Les roses d'en haut

La brume ne se lèvera plus
-Note
-La brume ne se lèvera plus (version revue en 1987 et dite définitive par l'auteur)

fe0fd11261339a0ec7c8752d290dt.jpg

Hors ligne

#2 26-05-2006 09:56:18

gil
[•°•°•] BDFI ProGamer
Inscription : 18-01-2005
Messages : 4 150
Site Web

Re : Claude Seignolle

Merci. Histoire de pinailler un peu, ci-dessous quelques petites questions (Attention, il y a parfois des différences entre les titres des sommaires et celui en début de texte (qui est-celui retenu, sauf erreur évidente).

Cirroco Jones a écrit :

-Le Chupador : bien "Le Chupador" et non "Chupador" ?
-Et si c'était!... : ou "Et si c'était ?"
-Pauvre Sonia! : avec le "!" ?
-Deux dents, pas plus... : tiens, il est vraiment dans "La nuit des halles", celui-là ?
-Nuits : regroupement des nouvelles qui suivent ?
  -Un louis terreux : la pièce, hein, pas le prénom ?
  -Les autres moi : et pas "Les autres et moi" ?
  -Le numéro 141 : écrit ainsi, ou "Le n° 141" ?
  -L'impossédable : idem que "Deux dents", il ne sont pas dans le recueil "A l'enseigne de l'étrange" ?
La brume ne se lèvera plus (version revue...) : il n'y que la version revue, pas les deux ?

Hors ligne

#3 26-05-2006 12:12:31

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 613

Re : Claude Seignolle

gil a écrit :

Merci. Histoire de pinailler un peu, ci-dessous quelques petites questions (Attention, il y a parfois des différences entre les titres des sommaires et celui en début de texte (qui est-celui retenu, sauf erreur évidente).

Cirroco Jones a écrit :

-Le Chupador : bien "Le Chupador" et non "Chupador" ?
-Et si c'était!... : ou "Et si c'était ?"
-Pauvre Sonia! : avec le "!" ?
-Deux dents, pas plus... : tiens, il est vraiment dans "La nuit des halles", celui-là ?
-Nuits : regroupement des nouvelles qui suivent ?
  -Un louis terreux : la pièce, hein, pas le prénom ?
  -Les autres moi : et pas "Les autres et moi" ?
  -Le numéro 141 : écrit ainsi, ou "Le n° 141" ?
  -L'impossédable : idem que "Deux dents", il ne sont pas dans le recueil "A l'enseigne de l'étrange" ?
La brume ne se lèvera plus (version revue...) : il n'y que la version revue, pas les deux ?

Sache, ô pinailleur, que tous les titres sont reproduits à l'identique du sommaire de l'édition par moi tenue entre mes mains blanches! (y compris les points de suspension)
Nuit est effectivement une brassée de contes brefs placés sous le patronnage nocturne de Gérard de Nerval...
La brume... n'est qu'en version revue, jugée définitive par l'auteur, je rappelle (donc l'autre est vouée aux gémonies)


Pour les textes te surprenant, il y a tout un laïus de l'éditeur que je vais résumer:

L'intégrale s'achève avec ce volume à part un ou deux textes qui penchaient plutôt vers le documentaire. Les deux premiers volumes rassemblaient les démons de la Terre (paysans) sous le titre génériques Les Malédictions. Le dernier regroupe les récits de la Ville (Paris) (nouvelles et le court roman de La Brume..., donc). Suit une description élogieuse du fantastique urbain de Seignolles et de quelques allusions à propos de son contemporain Jacques Yonnet, fantastiqueur également. Enfin, à propos de la composition du présent volume, je laisse la parole à l'éditeur: "Un malencontreux guignon avait voulu jusqu'à présent que les récits qui le composent, publiés d'abord en ordre plus ou moins dispersé, ne fussent regroupés ici et là que de façon hasardeuse ou dans des éditions offrant une leçon peu sûre. Seignolle le regrettait, qui considéraut cette Nuit des Halles comme l'une des constellations les mieux ordonnées de son ciel. Ainsi avait-il tenu, en 1988, à en donner une édition "presque" complète dont le texte soigneusement revu pouvait enfin être tenu définitif (c'est celui qu'on a repris ici). On veut croire que le lecteur y trouvera son content, qui pourra enfin admirer ces contes dans leur meilleur vêture (le tout augmenté de trois récits!), livrés cette fois dans l'ordre chronologique: le seul au fond qui rende compte de leur patiente gésine.
C'est que cette Nuit des Halles avait eu une longue histoire. Le titre était apparu pour la première fois en 1965, à l'enseigne de G.P. Maisonneuve (un tirage limité à mille exemplaire)
( Bonjour le collector!): le recueil ne comprenait alors que l'avant-propos et quatre récits ("Delphine", "Pauvre Sonia!", "Le faucheur" et "Le millième cierge"). Et puis la veine ouverte là par Seignolle poursuit son chemin souterrain au fil des ans, accueillante à des nouvelles et étranges rencontres, et nourrissant bientôt d'autres recueils. Jusqu'à ce que l'auteur en arrête - et en ordonne- le cours en 1988 ainsi qu'on a vu (en y adjoignant le court roman de la même eau intitulé La Brume ne se lèvera plus), convaincu enfin que l'oeuvre qu'il avait conduite par ces sombres galeries venait de trouver sa limite et sa forme: accordées l'une et l'autre aux secrètes perspectives de la nuit et du songe. J.P.S.

En bref, l'ensemble de ce volume est une révision complète et un regroupement de l'ensemble des oeuvres que Seignolle considère être "La Nuit des Halles"

Voilà, ô sage pinailleur, ce que tu as réussi à m'extirper en me provoquant un chouilla...

Hors ligne

#4 27-05-2006 00:03:22

gil
[•°•°•] BDFI ProGamer
Inscription : 18-01-2005
Messages : 4 150
Site Web

Re : Claude Seignolle

Cirroco Jones a écrit :

Sache, ô pinailleur, que tous les titres sont reproduits à l'identique du sommaire de l'édition par moi tenue entre mes mains blanches! (y compris les points de suspension)

Justement, tu ne te rends pas compte du nombre de sommaires qui contiennent une voire plusieurs erreurs, et encore lorsqu'ils n'oublient pas tout simplement un texte ! Le titre qui fait référence, sauf erreur manifeste, orthographique par exemple, c'est donc celui qui est en tête du texte.

Voilà, ô sage pinailleur, ce que tu as réussi à m'extirper en me provoquant un chouilla...

Houlà, mon intention n'était absolument pas de provoquer, juste d'obtenir des confirmations !
Et merci pour le complément d'info !

Hors ligne

#5 27-05-2006 08:16:10

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 613

Re : Claude Seignolle

gil a écrit :
Cirroco Jones a écrit :

Sache, ô pinailleur, que tous les titres sont reproduits à l'identique du sommaire de l'édition par moi tenue entre mes mains blanches! (y compris les points de suspension)

Justement, tu ne te rends pas compte du nombre de sommaires qui contiennent une voire plusieurs erreurs, et encore lorsqu'ils n'oublient pas tout simplement un texte ! Le titre qui fait référence, sauf erreur manifeste, orthographique par exemple, c'est donc celui qui est en tête du texte.

Voilà, ô sage pinailleur, ce que tu as réussi à m'extirper en me provoquant un chouilla...

Houlà, mon intention n'était absolument pas de provoquer, juste d'obtenir des confirmations !
Et merci pour le complément d'info !

Gil, ô Gil, je plaisantais tout du long
le fil du récit que j'émaillais d'un ton
de verve et (sic) de mirliton
et je vantais ton mérite
de savoir extirper les suites (rime pauvre)
Mais j'oubliais
le Smiley. smile

Hors ligne

#6 27-05-2006 12:12:08

Christian
[°*°] A la poursuite des scans
Inscription : 19-01-2005
Messages : 13 841
Site Web

Re : Claude Seignolle

Cirroco Jones a écrit :

Gil, ô Gil, je plaisantais tout du long
le fil du récit que j'émaillais d'un ton
de verve et (sic) de mirliton
et je vantais ton mérite
de savoir extirper les suites (rime pauvre)
Mais j'oubliais
le Smiley. smile

Tu ne crois quand même pas que tu vas t'en tirer avec un petit poème : veux-tu bien filer exhumer le bouquin de ton tas et le feuilleter page par page pour relever les vrais titres des nouvelles ! wink

Hors ligne

#7 27-05-2006 16:20:01

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 613

Re : Claude Seignolle

Christian a écrit :
Cirroco Jones a écrit :

Gil, ô Gil, je plaisantais tout du long
le fil du récit que j'émaillais d'un ton
de verve et (sic) de mirliton
et je vantais ton mérite
de savoir extirper les suites (rime pauvre)
Mais j'oubliais
le Smiley. smile

Tu ne crois quand même pas que tu vas t'en tirer avec un petit poème : veux-tu bien filer exhumer le bouquin de ton tas et le feuilleter page par page pour relever les vrais titres des nouvelles ! wink

Moi, je le trouve chouette mon poème! big_smile
Et j'ai déjà vérifié page par page, chuis une maniaque tongue

Hors ligne

#8 16-06-2011 23:10:41

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 613

Re : Claude Seignolle

http://www.bdfi.net/auteurs/s/seignolle_claude.php

L'info est déjà dans le dossier Marabout mais un peu perdue, je rapatrie ici :

353-Claude Seignolle ..................... Les loups verts (1970) (hors-genre)

Je me demande s'il est hors genre, c'est vrai qu'il fait partie de la Série Guerre Aventure et que ce sont des souvenirs de 39/45 côté prisonnier en Allemagne ou habitant de territoire occupé, mais ce sont trois nouvelles horribles, à donner des hauts-de-cœur.  Genre, les horreurs de la guerre par un maître de l'horreur. Moi, je mettrai ça en Burps-gargl-brrrrr! smile

Les Loups Verts  (p.7-65)
Masques Et Malfarces (p.67-129)
Monsieur Le Cerf  (p.131-182)

Je vous mets un extrait pour que vous puissiez goûter la puissance d'évocation de Claude Seignolle :

Lorsqu'il dirigea la lame en pleine pourriture, nous nous reculâmes vivement. Elle glissa sans peine, cette lame enfoncée dans ce ventre qui semblait fait d'une matière fluide. Brusquement, un liquide verdâtre gicla, Stéphan ouvrit d'un coup. Les tripes tombèrent d'un bloc, tels des cordages huilés, libérant une acide odeur de putréfaction. une nausée nous vint. Remontant son couteau, il l'entra dans l'estomac. Une bouillie trouble dégoulina sur les intestins déroulés au sol, mous et glaireux, frémissant comme un tas de pieuvres.

On se croirait dans un pocket horreur écrit de manière magistrale! Et je crois qu'on a compris que c'était l'enfer sur Terre.

[BDFI] Non retenu malgré tout, les textes restent associés à des souvenirs de la seconde guerre mondiale, et donc exagérés ou non, cela me semble problématique de simplement les considérer "in genres".


http://www.bdfi.net/recueils/pages/malvenue.php#som2

La Malvenue et autres récits diaboliques (1965) de SEIGNOLLE Claude [Recueil]
Editions Gérard & C°, Marabout Géant n° 215, 1965 (rééd. 1970, 1977)
Pas d'ISBN
Genre : Fantastique
Sommaire :

    La Malvenue (1952) de SEIGNOLLE Claude [Roman]
    Désirée la sangsue (1962) de SEIGNOLLE Claude
    La huche (1965) de SEIGNOLLE Claude
    Marie la louve (1949) de SEIGNOLLE Claude [Roman]
    Le gâloup (1960) de SEIGNOLLE Claude
    Le diable en sabots (1959) de SEIGNOLLE Claude



215 - 1965 (rééd. 1968, 1970, 1977, 1980) SEIGNOLLE Claude La Malvenue et autres récits diaboliques (1965)

v_mar0215r80.jpg
réédition 1980

Pour le sommaire de ce recueil, il débute par une préface de Hubert Juin * Avant-dire, de JUIN Hubert

Pour le "Gâloup", il est précisé dans le sommaire et entre parenthèse "(le loup-garou).
Enfin, d'après les avertissements en début de volume, on est prévenu par Marabout que

- Désirée la sangsue
- La huche
- Le gâloup
- Le diable en sabots

sont (c) du recueil Denoël "Un Corbeau de toutes les couleurs, 1962", mais elles n'y sont pas toutes dans le sommaire recensé ici http://www.bdfi.net/recueils/pages/corb … uleurs.php
Si quelqu'un possède ce recueil paru chez Denoël, pourrait-il y jeter un œil?

okbdfi


http://www.bdfi.net/auteurs/s/seignolle_claude.php

- Les évangiles du diable selon la tradition populaire (1964), G.P. Maisonneuve, 1964, rééd. 1967, 1983, 1994
- Les évangiles du diable (1964), Belfond, Coll. Poche-club fantastique n° 57, 1967.
- Les évangiles du Diable (1964), in Les évangiles du Diable, suivi de Le Grand et le Petit Albert, Laffont Coll. Bouquins, 1998. Préface Francis Lacassin

Ce n'est pas une étude, ou plus exactement, ce n'est pas qu'une étude bien qu'elle donne lieu à des articles d'intervenants mais une compilation du folklore paysan autour du Diable. Un grand recueil de contes et horreurs autour du personnage diabolique que Seignolle a recueilli :

Le Diable procure aux villageois, qui s'engagent avec lui par des pactes douteux, de quoi assouvir leurs concupiscences. Il les aide à se venger, à séduire des filles revêches, à déterrer des trésors. Mais, surtout, comme Protée, il est le maître des métamorphoses. Caressant le désir qu'ont ses serviteurs d'éprouver les plaisirs que connaissent les créatures non humaines, il leur indique les formulettes et les philtres grâce auxquels ils pourront se transmuer en bêtes, errer comme des loups cherchant qui dévorer, bondir et griffer, et s'accoupler comme des chattes en folie.

Le Grand et le Petit Albert est un recueil des recettes médicinales magiques médiévales et de descriptions des fonctions du corps humain. C'est assez fantastique smile
v_lafbouquinsevangilesdiable1998.jpg

okbdfi

Hors ligne

#9 18-06-2011 00:46:25

Cirroco Jones
[•°•°•] Perdue dans les asteroïdes
Inscription : 20-02-2006
Messages : 6 613

Re : Claude Seignolle

Cirroco Jones a écrit :

- Les évangiles du diable selon la tradition populaire (1964), G.P. Maisonneuve, 1964, rééd. 1967, 1983, 1994
- Les évangiles du diable (1964), Belfond, Coll. Poche-club fantastique n° 57, 1967.
- Les évangiles du Diable (1964), in Les évangiles du Diable, suivi de Le Grand et le Petit Albert, Laffont Coll. Bouquins, 1998. Préface Francis Lacassin

Ce n'est pas une étude, ou plus exactement, ce n'est pas qu'une étude bien qu'elle donne lieu à des articles d'intervenants mais une compilation du folklore paysan autour du Diable. Un grand recueil de contes et horreurs autour du personnage diabolique que Seignolle a recueilli :

Un autre résumé bien fichu qui permet de se rendre compte qu'il s'agit aussi de littérature :

Depuis sa première intervention, sous le pommier du jardin d'Eden, le Diable n'a cessé de hanter les hommes. Poètes et romanciers en ont fait un éboueur de Dieu ou, au contraire, un Prométhée foudroyé pour avoir voulu partager avec l'homme le secret de la Connaissance.

Claude Seignolle s'est attaché au point de vue de l'homme de la France des campagnes. En vingt-cinq ans d'enquêtes sur le terrain, il a traqué l'image du Diable conservée par l'imagination populaire, celle d'un personnage terrifiant et familier obstruant souvent la vie des simples gens et auquel on ne peut éviter de payer tribut, quitte à marchander les moins mauvaises conditions possibles. Catalogue exhaustif des ruses et déguisements du Malin et de ses suppôts, et Manuel de recettes pour se prémunir contre le mauvais sort, Les Evangiles du Diable forment la somme la plus complète à ce jour, sur la présence de l'esprit du Mal dans la France profonde. Capital sur le plan ethnographique, son livre constitue sur le plan littéraire les Mille et Une Nuits de la légende du Diable.

Seignolle s'en souviendra quand le romancier, succédera chez lui au collectionneur de la mémoire populaire. Ces Evangiles noirs sont complétés par les secrets merveilleux, du Grand et du Petit Albert, véritables traités de Magie pratique et de pharmacopée quotidienne dont l'autorité, sinon l'efficacité, a prévalu pendant sept siècles.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.4.9

bouton BDFI
Validated by HTML Validator
© BDFI 2012 - Contacts : - -
Dernière modification : Monday 27 August 2012, 10:57