Forums BDFI

Forums de discussions du site Base de Données Francophone de l'Imaginaire
Ces forums sont réservés aux genres science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux, horreur, gore.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

INSCRIPTION : La lecture des forums est accessible à tous. Pour écrire il faut vous inscrire (mais attention, pour lutter contre les robots spammeurs, les inscriptions non suivies de messages dans les forums seront annulées).

#51 23-11-2010 16:15:25

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 331

Re : [Thème]Fin du Monde

« AU CREPUSCULE DU MONDE » de Adolphe LAURAIN
Editions de la Bourdonnais, 1937, broché in-12° de 260 pages. Couverture non illustrée.
.
Futur indéterminé, mais assez éloigné – Paris capitale de l'Europe – 20 Millions d'habitants – Mont martre – A l'emplacement de l'ancien Sacré-Cœur, en haut d'une tour se dresse le Dragon, l'emblème symbolique de la dynastie régnante depuis l'invasion Jaune. Depuis le temps de leur victoire, les Empereurs Jaunes se sont fondus dans la population et convertis au Christianisme.
De retour à Rome, le pape est déçu car il n'a pu obtenir la grâce de milliers de prisonniers qui vont être exécutés dans les grandes villes d'Europe, suite à une tentative de révolution contre le régime établi. Déçu surtout par Gadog, grand responsable et savant qui lui a fait ouvertement comprendre que le Pape devait s'occuper de ses affaires.
A Pâques, tous les condamnés sont exécutés sauf les Juifs qui, grâce à leurs fortunes et à la protection de Gadog, réussissent à s'en tirer (livre écrit en 1937). Le lendemain une nouvelle effrayante vient frapper les peuples déjà lourdement éprouvés : l'Angleterre, à la suite d'un cataclysme, vient de s'effondrer sous les flots, et l'on estime le nombre de morts à 40 millions.
Née du ressentiment éprouvé après les exécutions, une nouvelle tentative de soulèvement populaire est encore sauvagement écrasée par Gadog grâce à des gaz puissants et à de nouvelles bombes aux pouvoirs dévastateurs. Devenu nouvel Empereur, il masse de gigantesques troupes aux portes de l'Asie et en devient rapidement le Maître. Les morts se comptent à nouveau par millions : ». Dans presque toutes les grandes cités, qu'entourent de véritables marais de sang coagulé où viennent se repaître les vautours, les rues sont encombrées de cadavres » (Pire que du Danrit de la meilleur période).
Plus tard, l'Afrique et les Etats-Unis tombent, eux aussi, sous la coupe du nouvel Empereur, et ainsi Gadog devient le dictateur de la terre entière. Rome est détruite « accidentellement » par un énorme incendie, et le Pape, survivant miraculeux, dans une lettre encyclique, accuse Gadog du plus grand crime contre l'humanité. L'Empereur n'apprécie pas et fait tourner le Pape en ridicule. Puis par mesure d'eugénisme, décide de faire exécuter les infirmes, les anormaux et les incurables. Une fois ces petites formalités réglées, il prend la décision de rechercher le Pape pour lui régler son sort une bonne fois pour toute, mais celui-ci a disparu, flairant le danger.
Le Japon à son tour, victime d'un terrible raz-de-marée, disparaît en une nuit (décidément il ne fait pas bon être insulaire dans un roman de Laurain !). Dans le même temps, une peste d'une nouvelle sorte fait des ravages en Afrique et menace de s'étendre ; la race Noire est en train de s'éteindre. L'Empereur, en grand savant qu'il est, trouve une méthode assez originale pour éradiquer le fléau : un petit bombardement général de l'Afrique et plus de problème, quelques centaines de millions de morts supplémentaires, ce n'est plus un livre c'est une hécatombe !. Gadog se lance alors dans une recherche sur l'immortalité… et pendant ce temps le Pape n'est toujours pas joignable.
Ce livre s'achève en apothéose par : la reconnaissance de Gadog comme un nouveau Dieu, un incendie à l'échelle planétaire, l'éveil de tous les volcans de la Terre et la crucifixion du dernier Pape à Jérusalem. Je ne vous livre qu'un résumé court, car Gadog (où plutôt l'Antéchrist), vers la fin du volume a acquis des pouvoirs quasi-divins : téléportation, don d'ubiquité, il fait parler les statues et ressuscite les morts.
Je suis en train de me demander si l'auteur réel de ce bouquin ne serait pas celui qui a déjà pondu le roman se trouvant dans Rêves de fer de Norman Spinrad, son prénom ne trompe pas et son antisémitisme latent non plus. Il est heureux que cet auteur de S. F. n'ait pas eu de rôle politique ou social, sinon imaginez un peu ce qui aurait pu se passer ! Isma

Hors ligne

#52 24-11-2010 15:40:37

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 331

Re : [Thème]Fin du Monde

« LES QUATRE CAVALIERS » de Georges BORDONOVE.
Editions Julliard, 1962, broché in-8° de 296 pages. Couverture non illustrée
.
En exergue sur le bandeau publicitaire accompagnant ce livre : « Le Roman d'une Apocalypse »
Une poignée de nostalgique du nazisme décident de réunifier l'Allemagne. En zone américaine ils s'emparent d'armes, de chars et de canons. Ils franchissent le Rideau de Fer et deviennent maîtres de la ville de Magdebourg, en zone Russe.
Les armes étant américaines, les Russes envoient un ultimatum aux Etats-Unis. Ceux-ci pensent que les Russes possèdent une super arme et protestent vigoureusement. Devant la réaction des américains, Moscou s'imagine la même chose. En fait, aucun des deux belligérants n'osent déclencher les hostilités.
Devant une importante menace atomique la panique éclate un peu partout en Europe et des émeutes allument un peu plus les tensions. A Paris l'exode recommence.
A la Maison-Blanche et au Kremlin les deux présidents s'interrogent. Ensemble ils déclenchent l'enfer en libérant les bombes atomiques. Une fin digne du Docteur Folamour, mais la bonne humeur en moins. Isma

Hors ligne

#53 29-01-2011 17:38:27

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 331

Re : [Thème]Fin du Monde

« LE METEORE » de Pierre GUITET-VAUQUELIN.
Floréal-Roman numéro 5 de mai 1923. Fascicule in-12° de 62 pages. Supplément à la revue « Floréal »
.
Année de Grâce 1928 : dans un observatoire de la chaîne des Pyrénées une poignée de savants attendent, suite à un intense bombardement d'ondes Martiennes, la fin de la vie sur la Terre, alors que se présente dans le bleu du ciel un gigantesque météore propagateur d'ondes concentriques nocives et mortelles pour l'homme. Ces ondes agissent sur l'encéphale des humains provoquant le sommeil et la destruction des cellules neurales, ou rendent fou et dément.
Une des savantes déchiffre depuis quinze ans des messages de mise en garde de civilisations sub-lunaires, et sait exactement ce qui va se produire. Le temps d'immuniser un des ses collègues, elle meurt, les autres membres du laboratoire et toute la population survivante s'entretuant allègrement.
Le survivant immunisé n'a que le temps de descendre dans la vallée pour vacciner sa fiancée et ainsi ils restent les deux seuls survivants de l'espèce humaine, tels Adam et Eve.
Nouvelle ou court roman très structuré et bien écrit, à part de longs passages sur la condition humaine et sur le rôle du savant dans notre société. Quand le narrateur se réveille, tout n'a été qu'un rêve, le lecteur est frustré une nouvelle fois (sauf moi, car j'avais lu la fin avant le début). Cet opuscule peut être considéré comme de la science-fiction car il n'y a que l'intention qui compte, et si l'on retire à ce genre tous les textes ou le héros se réveille à la fin, surtout dans les thèmes cataclysmiques et les utopies, le thème de l'onirisme deviendrait vite un genre à part. Isma

Hors ligne

#54 29-12-2011 16:40:09

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 331

Re : [Thème]Fin du Monde

Passé totalement inaperçu lors de sa sortie en 1977 le livre du Hongrois Victor HATAR : « ARCHIE DUMBERTON, une histoire criminelle », est un livre de pure science-fiction. En voici la profession de foi :
« Archie Dumberton, représentant de commerce et bricoleur qualifié, se réveille un matin dans sa villa Londonienne et constate successivement une panne d’électricité, la mort de sa femme, la mort de ses deux enfants. Il sort et, dans les rues, ne rencontre que des cadavres. Seul rescapé, désormais, d’un brutal et énigmatique cataclysme. Archie commence par piller avec entrain tous les magasins de la ville. Mais, rapidement sa solitude de survivant lui devient insupportable, en dépit des inventions que lui suggère son génie du bricolage. Sa dernière trouvaille : organiser lui-même sa propre crucifixion, ainsi peut-être a-t-il une chance de sauver l’humanité apparemment anéantie… »
Ce bouquin est sorti chez Denoël dans la collection « Lettres Nouvelles ». Un bandeau publicitaire est joint et porte la mention : « Humour métaphysique et science-fiction »

Hors ligne

#55 16-05-2012 20:11:15

dadazof
1. Hobbit
Inscription : 15-05-2012
Messages : 5

Re : [Thème]Fin du Monde

v_dscf2617.gif

Excusez l'auto-citation de moi-même, qui risque de réduire ce post à néant pour les heureux trouvateurs !!! :

...petite note inutile pour rebondir sur Alfred Franklin: Pierre Caillens n'est ni mon père, ni mon frère, ni le vétérinaire de mon troisième bras obèse mais l'auteur d'un ouvrage fort instructif auto-édité en 1990 et portant ce titre parfumé " Les Ecrivains de la Fin du Monde: de l'Apocalypse à la Bombe Atomique". 245 pages où nous voila servis! Ce bel ouvrage photocopieux recense tous les romans (1825 à 1990) ainsi que quelques essais prenant pour objet cette fin des haricots collective...

http://www.lekti-ecriture.com/blogs/ala … Leo-Lipski

Hors ligne

#56 22-06-2012 11:38:07

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 331

Re : [Thème]Fin du Monde

v_barjav_1aa.jpg   v_barjav_2aa.jpg
Une édition sans grand intérêt du « RAVAGE » de René BARJAVEL, si ce n’est l’illustration de frontispice signé de Jean-Claude LEYMARIE.
Editions Famot, Genève, 1978. Cartonnage éditeur in-12° de 254 pages.
Texte écrit en 1942, sortit en 1943 chez Denoël et réédité de nombreuses fois, nous contant la fin de la civilisation par la disparition de l’électricité.

Hors ligne

#57 01-07-2013 13:04:14

Ismaël II
[•°•] Sous-dieu
Inscription : 04-07-2010
Messages : 1 331

Re : [Thème]Fin du Monde

.
v_gcgcvvyaz.jpg
.
« LA GRANDE CATASTROPHE » de Léon RUBINSTEIN. Editions du Scorpion, 1960, collection « Alternance ». Broché in-8° de 192 pages.
.
Et tout à pété… déclenchée par erreur par un général américain ayant confondu chute de météorite et bombes atomiques Cocos, la belle guerre atomique générale et fatidique a été au rendez-vous. Plus rien ne subsiste sur la terre qui est devenue un gigantesque amas de ruines radioactives.
Démobilisé de la guerre d’Algérie, notre héros a senti le vent venir et quelques années plus tôt a aménagé une grotte, vaste et profonde, ou il y a entassé vivres et combustibles pour y tenir un siège de cinq ans à l’abri de tous les dangers extérieurs. Ici, lors des prémices de l’attaque ils s’y réfugient avec une vingtaine de personnes et réussissent à survivre comme ils peuvent. Cinq ans plus tard un déluge de 10 jours fait disparaître toutes traces de radioactivité sur Terre. Ils ressortent de la caverne, prennent contact avec des survivants d’autres pays et redémarrent un semblant de civilisation agricole (ils sont très doués car au bout de même pas un an ils ont réussis à construire un ballon dirigeable).
Le récit est raconté à la première personne et se déroule sans incidents notables. Bref, des conditions idéales pour faire une bonne utopie mais pas un récit « survivaliste » crédible. Tous les survivants du monde convergent vers la France, et la langue officielle est le français. Toutes les moissons sont exceptionnelles, aucunes maladies même infantiles ne croisent ce récit, chaque personne trouvée de par le vaste monde à une spécialité bien précise et utile pour la communauté. Il y aurait plus à dire sur les incohérences du récit que sur la simplicité du scénario de base de ce roman.
.
okbdfi

Hors ligne

#58 31-12-2013 18:40:39

Lekarr
2. Diablotin(e)
Inscription : 02-08-2010
Messages : 37

Re : [Thème]Fin du Monde

Je viens de terminer "Le deuxième matin du monde" de Manuel de Pedrolo, un excellent post-apo destiné à la jeunesse mais que les adultes apprécieront également.
La base BDFI consacre bien une page à l'auteur, mais en revanche le roman ne figure pas.
Il fut publié en 1993 chez Hachette Jeunesse - Coll Livre de poche.


Mon blog consacré à mes lectures SF, fantasy, fantastique et autres : http://sfemoi.canalblog.com/

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.4.9

bouton BDFI
Validated by HTML Validator
© BDFI 2012 - Contacts : - -
Dernière modification : Monday 27 August 2012, 10:57